Le coin des BD, Mangas...·Le voyage extraordinaire

Le voyage extraordinaire, Tome 5

À la fin du quatrième tome, qui était aussi le premier livre d’un nouveau cycle, les héros de Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni échouaient sur une île déserte. Au début du cinquième tome, ils réalisent qu’ils doivent en rejoindre une autre qui se trouve en face. Noémie, Emilien, Terence, Capone, Lucile, Sigrid et Bruce sont alors séparés. C’est pourquoi le lecteur suit principalement les aventures des cousins, accompagnés de l’espionne allemande et munis de la sphère qu’ils ont réussi à reconstituer à Alcatraz. Ils font la découverte d’un étrange robot se nourrissant de l’énergie solaire et d’une cité qui semble abandonnée. Ils sont évidemment rapidement en grand danger. Car il n’y a toujours pas de temps mort dans Le voyage extraordinaire. Les surprises sont encore une fois constantes et géniales. C’est entre science-fiction et légendes que l’entreprise colorée et drôle prend son nouveau virage. Une merveille, oui, oui, toujours !

Présentation de l’éditeur :
Échoués sur une île déserte au beau milieu du Pacifique, Noémie, Émilien, Térence, Capone et les autres s’organisent comme de véritables robinsons. Mettant en commun leurs compétences, ils fabriquent un radeau à voile qui ne tarde malheureusement pas à partir en lambeaux avant qu’ils n’aient atteint leur objectif. Les intrépides cousins et Sigrid, l’espionne allemande, se retrouvent séparés du reste du groupe et rejoignent malgré tout une plage salvatrice. Là, ils découvrent, enfoui dans le sable, un mystérieux robot. Ils parviennent à le remettre en marche et celui-ci leur fait découvrir un peu mieux les mystères de l’île où ils ont échoué. Parmi les surprises qui les attendent, un refuge de pirate et son trésor, mais surtout une cité cachée qui semble appartenir à une civilisation disparue !

Le voyage extraordinaire sur ce blog

challenge-bd-et-mangas jtcqj2017logo

Lectures de mai 2017

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le voyage extraordinaire, Tome 5 »

  1. J’aime tellement les histoires d’îles mystérieuses, ça me rappelle le roman éponyme de Jules Verne que j’ai tant lu quand j’étais petite.
    Cette BD a l’air extra, je vais essayer de la trouver ❤
    Belle soirée Pauline !

    J'aime

    1. Je ne le conseillerais pas avant au mois 13-14 ans. Même moi, par moment, j’ai besoin de temps et de relecture. Il y a des articles de journaux aussi, c’est assez riche, il faut vraiment tout lire pour suivre, en plus. Certains points historiques ont aussi besoin d’être connus ou recherchés.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s