Tokoyo, Le tombeau du serpent de mer

Tokoyo est une petite fille très proche de son papa. Le samouraï lui a entre autres choses appris à nager et à ne pas avoir peur de l’eau. Il a eu bien raison ! Un jour, l’homme est emmené et fait prisonnier par son seigneur pour une faute qu’il n’a pas commise, Tokoyo décide alors de tout faire pour le retrouver. En chemin, elle traverse un village qui fait chaque année le sacrifice d’une jeune fille pour obtenir la paix avec un terrifiant serpent de mer. C’est sans réfléchir que l’enfant se lance elle-même à l’eau pour en finir avec cette horrible tradition. Elle n’est pas au bout de ses surprises car résoudre ce problème pourrait bien l’aider dans sa propre quête…

La légende de Tokoyo est peu connue mais elle fait bien partie des grandes légendes du Japon. C’est une histoire pleine de courage, de détermination et d’indépendance. Tokoyo est un vrai exemple de liberté, d’affranchissement de la condition féminine. Les éditions Des ronds dans l’O font découvrir aux jeunes lecteurs son fabuleux combat, son magnifique objectif. Tout ce qu’elle réalise alors qu’elle est une fille. L’ouvrage de Catherine Khoo et Teressa Ong est riche de couleurs et de dynamisme, il est drôle et tendre. Tokoyo, Le tombeau du serpent de mer est un album fantastique amusant, enrichissant et stimulant, un album de caractère !

Présentation de l’éditeur :
L’histoire de Tokoyo est l’une des légendes les moins connues du Japon, mais Tokoyo est largement reconnue pour sa bravoure et sa force. Tokoyo, fille d’un samouraï, a grandi dans un petit village de pêcheurs. Quand son père a été banni aux îles Oki par son seigneur de guerre, Tokoyo reste toute seule. Grâce à l’amour que Tokoyo a pour son père, elle renonce à tout ce qu’elle possède et décide de le retrouver. Mais le voyage ne sera pas facile, et la traversée des eaux compliquée par le redoutable Yofune Nushi – un serpent de mer qui terrorise tout le monde dans les eaux entourant les îles Oki. Tokoyo va trouver une solution pour dominer et éloigner la terrible bête et permettre aux habitants de revivre normalement.

Chez le même éditeur :

des-ronds-dans-lo


2 réflexions sur “Tokoyo, Le tombeau du serpent de mer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s