Romans étrangers

Cartes postales de Grèce

Depuis quelques semaines, Ellie reçoit des cartes postales qui ne lui sont pas destinées. Elles sont envoyées par un certain A et proviennent de Grèce. Au fil des réceptions, un pays splendide et on ne peut plus accueillant s’affiche sur les murs de son appartement. Un jour, Ellie, qui en a marre de sa vie toute grise, annonce à son patron qu’elle se met en congés et prend l’avion pour le pays d’Icare. Le jour de son départ, elle ne reçoit pas une carte postale mais un journal. Elle est déjà à Tolo lorsqu’elle l’ouvre et en commence la lecture. A y raconte son périple à travers la Grèce sans celle qu’il aimait et qui ne l’a pas rejoint. Tout au long de son odyssée, des gens lui racontent des histoires sur d’autres gens, sur le pays, sur des lieux en particulier. Elles se mêlent à sa propre histoire, le font réfléchir à celle-ci, lui permettent de se reconstruire, de se trouver. Quel effet ses récits vont-ils avoir sur Ellie ?

Cartes postales de Grèce est un ouvrage dans lequel Victoria Hislop déclare tout son amour à la Grèce. Mais pas que. Elle y rend aussi hommage à la transmission des histoires, à leur pouvoir sur les hommes. Ce que l’auteur de L’île des oubliés a très bien fait, c’est qu’elle n’a pas écrit un livre uniquement pour les lecteurs qui connaissent, aiment, admirent ou veulent aller en Grèce. Tout un chacun peut être séduit par son entreprise qui ressemble beaucoup à un recueil de nouvelles. Les histoires qui sont racontées ici sont tour à tour belles, touchantes, terrifiantes, incroyables, inspirantes. Elles parlent de musique, de superstitions, de religion, de vengeance, d’honneur ou de poésie, et sont liées à l’Histoire, aux problèmes, à la beauté, à la magie, aux cicatrices du pays. Car il y a évidemment beaucoup de choses à apprendre (où à retrouver) au cours de cette riche et captivante lecture. Tous les récits sans exception sont illustrées par de magnifiques photographies pour compléter le voyage. Cet épatant voyage à la recherche d’une vérité et d’une confiance intérieures, vers la liberté et le bonheur. Entre un café frappé, un peu de poulpe, une messe et une visite de vestiges, bien sûr !

Présentation de l’éditeur :
Dans sa boîte aux lettres, Ellie trouve, semaine après semaine, des cartes postales signées d’une simple initiale : A. Ces cartes ne lui sont pourtant pas destinées. Pourquoi lui parviennent-elles ? Qui est l’expéditeur ? Mystère. Portant l’éclat du ciel grec et l’eau cristalline de la mer, ces missives sortent la jeune femme de sa morosité quotidienne. Un jour, elles cessent cependant d’arriver. Ellie se sent délaissée, privée de cette bouffée d’oxygène qui la faisait rêver et voyager. Elle prend alors une décision : découvrir ce pays par elle-même. Le matin de son départ, Ellie reçoit un carnet par la poste. L’odyssée d’un homme, le fameux A, y est racontée. Celui-ci observe avec tendresse et générosité les Grecs, leurs coutumes, et ce qui fait le sel de leur quotidien. Derrière ses observations et ses savoureuses anecdotes se dessine le portrait d’un homme blessé. Pourrait-il encore croire en l’amour ?


Lectures de juillet 2017

Publicités

6 réflexions au sujet de « Cartes postales de Grèce »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s