Antigone – La courageuse

Antigone est la fille d’Œdipe et de Jocaste, et la sœur de Etéocle, Polynice et Ismène. Sur ordre de leur mère, les filles apprennent à lire et à écrire en plus de leur éducation de « princesses et de futures maîtresses de maison ». Antigone, elle, sait aussi « manier la lance, lancer le javelot, tirer à l’arc, brandir l’épée ». Un jour, une terrible révélation tombe sur la famille : comme l’avait prédit les oracles, Œdipe a bien tué son père et épousé sa mère. Antigone est donc la fille de son frère, mais aussi la fille et la petite fille de Jocaste. Cette dernière met fin à ses jours. Quant à Œdipe, il se crève les yeux et quitte Thèbes. Antigone tient à l’accompagner pendant de longs mois. Ensemble, ils bravent le froid, la faim, la solitude. Jusqu’à un retour vers leur ville où Etéocle et Polynice s’affrontent pour le pouvoir.

Antigone – La courageuse fait partie de la collection Mythologie des éditions Flammarion. Celle-ci « est consacrée aux grands héros de la Grèce antique » et les met en avant à travers de courts romans accessibles à tous. Antigone est une femme intelligente, débrouillarde, forte et digne. Elle est une « résistante » ! Jean Anouilh l’a d’ailleurs imaginée face aux nazis dans son Antigone de 1944. En effet, Antigone ne se plie pas aux ordres de son oncle de laisser le corps de son frère sans sépulture et cela lui coûte la vie. Le symbole qu’elle est reprend joliment et finement vie dans l’ouvrage de Françoise Rachmuhl. Le livre est très soigné, illustré par la talentueuse Cécile Carre et propose une collection de cartes pour constituer un jeu de bataille consacré aux héros de la mythologie.

Présentation de l’éditeur :
Princesse de Thèbes, Antigone vit heureuse jusqu’au jour où elle découvre le crime du roi Œdipe. Antigone sacrifie sa vie pour accompagner son père en exil et réconcilier ses frères. Courageuse et fière, elle est prête à tout affronter, même la mort, pour sauver son honneur. Voici son histoire…

Vous aimerez aussi :

Groupe Flammarion

Lectures d’août 2017


Une réflexion sur “Antigone – La courageuse

  1. Je me souviens du moment où j’ai découvert Antigone d’Anouilh au lycée : quelle claque !
    J’entends encore la prof de français nous lire à voix haute certains passages, ceux dans lesquels Antigone s’adresse aux gardes. Très émouvant.
    Cette héroïne est superbe ❤

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s