Gaël & Dana·Isabelle Meyer·Romans jeunesse

Gaël et Dana, Tome 3 : La Statue de la Liberté

25ème Heure du Livre 2017

Dana a un don de medium. Si elle touche un objet en lien avec l’un de ses ancêtres, elle se retrouve propulsée à l’époque de celui-ci, dans son corps. Elle a déjà fait un voyage à l’époque gallo-romaine et un autre au sixième siècle avant Jésus-Christ lorsqu’une visite de la Statue de la Liberté la transporte jusqu’à Paris en 1885. Pour la première fois, elle n’est ni sur les lieux de son point de départ, ni aux côtés de Gaël, son meilleur ami, pour se sortir de ce pétrin. C’est un Simon bien surpris de ce qui lui arrive qui atterrit à ses côtés, dans la peau de son frère, et qui fait partie de cette aventure un peu plus délicate que les autres. Au moins, il n’y a plus de secret entre les amoureux !

La Statue de la Liberté est le troisième tome de la série Gaël et Dana d’Isabelle Meyer. Comme pour Le vase au trois serpents et Le poignard du sacrifice, c’est dès les premières pages que le pouvoir envoûtant du livre agit. Dana se retrouve en effet rapidement en 1885 et voyager ainsi dans le temps est tout de même quelque chose dont beaucoup ont rêvé ou rêvent même encore ! Cette fois, l’auteur a pu accompagner son ouvrage de nombreuses photos qui permettent une immersion complète. L’impression de pérégriner avec les personnages est là. Le lecteur apprend en même temps qu’eux tout ce qu’il y a à savoir sur le symbole d’amitié entre la France et les Etats-Unis. Interrogations, chance et surprises sont au rendez-vous de cette plongée au dix-neuvième siècle. Au passage, celle-ci n’oublie évidemment pas d’évoquer quelles étaient alors les conditions de vie et les habitudes à New York. Les personnages sont toujours sympathiques, drôles et touchants. Le tout est mené dans les règles. Le moment de lecture est donc bien savoureux.

Présentation de l’éditeur :
Lors d’un voyage scolaire à New York, Dana visite la statue de la liberté. Hélas pour la jeune fille, le parrain de son ancêtre Daniela n’est autre qu’Auguste Bartholdi, l’auteur de la statue. Son don de medium se manifeste à nouveau, et elle se retrouve dans le Paris de 1885, à des milliers de kilomètres de son point de départ, ce qui ne facilitera pas son retour au XXIème siècle

Du même auteur :

La série Ileana


Les premières lectures

Une interview d’Isabelle Meyer

jtcqj2017logo

Lectures d’octobre 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s