Partenariats·Partenariats Le Livre de Poche·Romans français

Madeleine Project

En 2013, Clara emménage dans un appartement refait à neuf. Sa dernière occupante s’appelait Madeleine, des courriers publicitaires arrivent encore pour elle. Le jour où Clara se rend à la cave, elle réalise que celle-ci a été oubliée lors du déménagement et des travaux. À l’intérieur, des valises, des cartons. Emplis de photos, de carnets, de lettres, d’objets de décoration. Emplis de la vie de Madeleine. Qui était-elle ? Clara décide d’enquêter grâce à tout ce qu’elle trouve et de faire part de ses découvertes et de ses questions sur Twitter. Rapidement, l’aventure se partage à grande échelle, des personnes aident même Clara dans son investigation (pour savoir à quoi sert tel objet trouvé ou en matière de généalogie). Madeleine était visiblement institutrice, aimait la Hollande et les bons gâteaux. Un certain Loulou et un Bernard apparaissent sur les documents trouvés, officiels ou non. Qui étaient-ils pour Madeleine ? L’investigation se fait chaque jour à la fois plus passionnante et plus précise. Et plus Madeleine se dévoile, se dessine plus Clara veut aller voir plus loin. Éternelle question de son projet : jusqu’où doit-elle aller ? Elle décide de suivre son cœur… Et Madeleine !

Madeleine Project est divisé en saisons par une Clara consciencieuse qui apprend vite à tweeter de manière à servir au mieux la curiosité des internautes. Les contraintes liées au réseau social la pousse à être créative. Elle aime cela et s’en sort formidablement. En 2017, Le Livre de Poche publie 4 saisons consacrées aux recherches sur Madeleine. Il s’agit de toutes les publications de Clara tentant de refaire le puzzle Madeleine (sans les réactions, cela aurait été ingérable sur le papier). Les deux premières saisons ont auparavant été publiées aux Editions du sous-sol. La saison 5 est disponible en novembre 2017 sur internet uniquement, ici et ici (avec des vidéos).

La démarche de Clara, ce travail sur la mémoire, donne lieu à des découvertes, des rencontres, des situations émouvantes, incroyables, merveilleuses. Comme elle le dit elle-même, un scénario n’aurait pas fait mieux ! Il y a de grands, précieux, fous moments dans ce que traverse la journaliste pour « retrouver » Madeleine. Tout ce qu’elle fait, elle le fait avec le plus grand respect. Un drôle de lien s’est très vite créé entre Clara et Madeleine. Peuvent-elles devenir amies de cette manière ? Surtout que les proches de Madeleine attestent qu’elle aurait adoré cette entreprise. L’aventure donne envie à certains d’interroger leur propre famille, de s’intéresser à leur passé, génère des rencontres avec des classes, des ateliers créatifs. Elle rapproche des enfants de l’écriture et de la lecture sur papier. Elle change le regard sur les personnages âgées. Elle soulève des questions intéressantes et sûrement importantes sur la modernité, l’immatériel et ce qui perdure. Sur la littérature et ses différentes formes aussi. De l’idée au fond, en passant par la forme et par tout ce qui explose devant le lecteur, implose à l’intérieur de lui pendant la lecture, car c’est fascinant, car c’est personnel ou parce que c’est intellectuel, il est impossible de ressortir indemne du Madeleine Project. Au minimum, l’être est surpris, fasciné, bouleversé, heureux et songeur.

 

Présentation de l’éditeur :
«  Elle s’appelait Madeleine, elle aurait eu 100 ans en 2015. Je m’appelle Clara, j’ai 31 ans. Nous ne nous sommes jamais connues pourtant nous partageons le même appartement, ou du moins l’avons-nous partagé à différentes époques. Madeleine y avait vécu vingt ans. Elle est morte un an avant que je ne m’y installe, l’appartement avait été entre-temps refait à neuf. Interstice préservé de l’oubli, la cave avait été abandonnée en l’état. J’y ai découvert, après en avoir scié le verrou, rangée, empaquetée dans des cartons, la vie de Madeleine, objets, photographies, lettres. Je m’y suis plongée.  » Clara décide alors de mener l’enquête et de la partager sur Twitter. Qui était Madeleine  ? Comment a-t-elle vécu  ? Qui a-t-elle aimé  ? Roman du réel, reportage photo, ce livre 2.0 réunit les quatre saisons du Madeleine project.

LDPLogo

Lectures de décembre 2017
Parmi les coups de cœur de 2017

Publicités

10 réflexions au sujet de « Madeleine Project »

  1. Bonjour Pauline,
    j’ai entendu parler de ce « Madeleine Project » pour la première fois à l’automne. J’adore ce genre de recherches, de projets. J’ai alors commandé le livre (celui des Editions du Sous-sol. Je trouve le choix de l’éditeur très approprié soit dit en passant quand on sait qu’il s’agit de trouvailles faites dans une cave;-)) et je n’ai toujours pas pris le temps de le lire!!! Alors que j’en meurs d’envie. Ton article relance ma curiosité, merci!
    Mais il me faudra donc me procurer la suite, car si j’ai bien compris, le livre que j’ai entre les mains ne comporte que les deux premières parties…
    Bises et bonne journée!

    Cécile

    J'aime

    1. Tu as tout à fait compris, Cécile !
      En fait, il vaut mieux posséder cette édition du Livre de Poche qui contient tout.
      N’hésite pas à venir me dire ce que tu en as pensé, ce livre m’a énormément touchée !
      Bonne soirée à toi !!!! Bises.

      J'aime

  2. J’adore les histoires de rencontres qui n’en sont pas vraiment, entre présent et passé…
    Le concept est attractif et cela donne envie de découvrir ce Madeleine’s project !
    A bientôt Pauline ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s