Le coin des BD, Mangas...·Malika Ferdjoukh

Quatre sœurs, la BD, Tome 4

C’est l’été ! Le soleil et les vacances sont enfin là. Bettina part camper avec ses amies, mais la tante de Béhotéguy qui devait accueillir les filles ne se montre pas. Hortense et Enid se préparent pour rejoindre les cousins Harry et Désirée dans un tout autre monde, à Paris, Tancrède habite. Charlie retape tout ce qu’elle peut à la Vill’Hervé, fume encore et encore, et se morfond de ne plus avoir d’amoureux. Geneviève, quant à elle, vend des glaces sur la plage.

Et c’est Géneviève qui donne son prénom au quatrième et dernier tome de la série Quatre sœurs adaptée des romans culte de Malika Ferdjoukh. Parmi les filles Verdelaine, elle est celle qui adore avoir des sœurs, celle qui range, lave, repasse et permet donc qu’il soit possible de circuler aux différents étages de la Vill’Hervé. Au moment où l’aventure se centre un peu plus sur elle, elle a 16 ans et tombe amoureuse de Vigo qui lui ment à plusieurs reprises. Mais pourquoi ? De la grande maison familiale un peu fatiguée à la capitale, il est question d’histoires d’amour, de découvertes, de nouvelles rencontres, d’écoute, d’entraide, de grandes frayeurs et de beaux projets. Cette conclusion, dans laquelle tout le monde grandit et où personne ne sait laisse abattre (jamais !), est d’une effervescence identique à celle des tomes précédents, aussi charmante qu’édifiante. L’histoire étant un chef d’œuvre de la première à la dernière page du roman original, pour commencer. Les planches offrant ensuite une seconde vie juste remarquable à ce récit charmant, drôle, émouvant et dynamisant. Les thématiques, légères, lourdes, fortes, sont universelles. Elles font vibrer le tout et créent une magie unique. Cati Baur a travaillé 9 ans sur Quatre Sœurs. Son âme fait désormais partie intégrante de l’aura dégagée par la famille Verdelaine. Cette aura qui génère tant de bien-être chez le lecteur.

Présentation de l’éditeur :
L’été a vidé la Vill’Hervé. Hortense et Enid sont à Paris pour voir leurs cousins, Désirée et Harry. Bettina est partie camper avec ses copines. Charlie de son côté, se demande toujours comment faire pour nourrir, loger et blanchir tout son petit monde. Geneviève, elle, passe ses journées à la plage à vendre des chichis et des churros en regardant passer les bateaux, les pédalos et surtout le ténébreux Vigo. Il la promène en barque et la mène en bateau lui donnant rendez-vous puis en disparaissant, laissant la jeune femme toute tourneboulée et la Vill’Hervé sens dessus dessous.  Peu à peu, la maison se remplit à nouveau : Hortense et Enid rentrent avec leur tante Jupiter. Bettina et ses copines invitent leur voisin de camping tandis que Geneviève se remet de ses illusions.  Maintenant que la villa est occupée à tous les étages, ça donne des idées à Charlie...

Les romans :

Quatre Soeurs

Lectures de janvier 2018

Publicités

2 réflexions au sujet de « Quatre sœurs, la BD, Tome 4 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s