Romans étrangers

Captive (Alias Grace)

Captive a été lu avec le club de lecture pour la rencontre du 20 janvier 2018.

Grace est d’origine irlandaise. Sa route vers le Canada se fait dans des circonstances atroces, elle perd sa mère pendant le voyage et doit par la suite s’occuper comme elle le peut de ses frères et sœurs. Jusqu’à ce que son père, ivrogne, violent et abusif, décide qu’il est temps pour elle qu’elle rapporte de l’argent. Grace quitte donc la maison dans laquelle sa famille survit plus qu’autre chose et commence à travailler comme domestique. Elle connaît plusieurs employeurs et devient amie avec une jeune femme du nom de Mary Whitney lors de l’un de ses placements. Ces derniers lui font vivre des choses très agréables comme des drames. Alors que Grace est au service de Thomas Kinnear, elle est accusée, avec un autre domestique, James McDermott, d’avoir tué Mr Kinnear et Nancy Montgomery, son employée elle aussi et sa maîtresse. Si James McDermott est pendu après le jugement, Grace, elle, 16 ans, est envoyée à dans un asile puis en prison. Là-bas, elle a le droit de quitter sa cellule tous les jours pour travailler dans la maison du gouverneur du pénitencier. Un jour, un médecin l’approche et lui demande de raconter son histoire. Simon Jordan veut en effet faire carrière dans l’étude des maladies mentales, songe à ouvrir une institution aux pratiques différentes de celles utilisées pour le moment et veut savoir si Grace a tué. Car à ce sujet les avis divergent et Grace elle-même a bien du mal à se prononcer.

Captive, Alias Grace en version originale, est un roman se déroulant au dix-neuvième siècle. Il est inspiré d’un fait réel (dont les détails sont-ils d’ailleurs avérés ?). Margaret Atwood en a fait une fiction grandiose dans laquelle se mêlent récits, échanges, lettres, extraits de confessions, rêves et poèmes. Le sujet lui permet d’explorer une époque entière ou presque. Le quotidien dans les maisons – chez les pauvres et chez les riches, certaines pratiques comme l’embauche des détenus, la place des hommes, celle des femmes et ce qui était attendu de chacun, le spiritisme pratiqué alors, le début des recherches sur les problèmes mentaux, bien sûr, et un sujet aussi intéressant que déstabilisant : la mémoire, enflamment l’ouvrage. Les recherches ont ete nombreuses et précises, le texte est riche de détails et passionnant. Il est violent, prenant. Grace est fascinante et perturbante. Jamais le lecteur ne sait s’il peut avoir confiance en elle. Pourtant, il se laisse volontairement et entièrement prendre au piège de ce puzzle peut-être à tout jamais impossible à reconstituer complètement. Celui-ci est d’ailleurs symbolisé par le dessus-de-lit que Grace coud tout au long de l’ouvrage tandis qu’elle échange avec Simon. Superbe ! Le distributeur Netflix a adapté Alias Grace en une mini série extrêmement respectueuse de l’œuvre de l’auteur de La servante écarlate.

   

Présentation de l’éditeur :
1873. Grace Marks, seize ans, est condamnée à la réclusion à perpétuité pour le double meurtre de son jeune employeur et de sa gouvernante. Victime sous emprise ou monstre en jupons ? Face à l’échec des rapports psychiatriques, le Docteur Jordan s’empare du dossier, bien décidé à la sortir de son amnésie. Mais pourquoi lui cache-t-elle les troublants rêves qui hantent ses nuits ? Inspiré d’un sanglant fait divers qui a bouleversé le Canada du XIXe siècle, Margaret Atwood nous offre un roman baroque où le mensonge et la vérité se jouent sans fin du lecteur. Captive est aujourd’hui adapté en série TV.

Du même auteur :

8 réflexions au sujet de « Captive (Alias Grace) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s