Albums jeunesse·Autres partenariats·Partenariats

La princesse aux doigts d’or

Lorsque la fille de l’empereur de Chine est née, un dragon lui a offert le don de peindre les oiseaux. C’est pourquoi Première Lueur du Jour dessine des rossignols, des grues ou des aigles chaque jour. Elle les représente tellement bien qu’ils s’envolent, quittent sa chambre pour parler de leur princesse dans tout l’Empire. Quand ils ne sont pas en voyage, ils habitent les pentes d’un volcan détruites par la lave et où, grâce à eux, la nature renaît petit à petit. Ce qui n’est pas sans déplaire au fantôme qui occupe l’autre côté de la montagne. Celui-ci jette donc une malédiction sur Première Lueur du Jour : jamais plus elle ne pourra dessiner !

La princesse aux doigts d’or est un album de Christian Jolibois et He Zhihong. Il marrie les codes des contes de fées avec des illustrations traditionnelles chinoises. Ces dernières sont grandes, colorées, font entrer dans un monde merveilleux. Le narrateur de l’histoire en fait ressortir le lecteur en s’adressant de temps en temps à lui. Il lui fait ainsi garder les pieds sur terre tout en lui faisant comprendre que les épreuves de la vie, aussi difficiles soient-elles, peuvent être traversées avec de l’espoir, de l’entraide, de la confiance, de la force, du courage, de la persévérance et surtout de l’adaptation. Si des barrières tombent, il faut trouver un moyen de les enjamber, ne pas en construire d’autres, ne pas s’oublier ou se gâcher. Un voyage poétique, tendre et fort.

Présentation de l’éditeur :
À sa naissance, la fille de l’empereur de Chine a reçu le don de peindre les oiseaux. Ses dessins sont si parfaits qu’ils prennent vie. Peu à peu, grues sauvages, rossignols et des milliers d’autres merveilles créées par la princesse s’installent au sommet de la montagne où se terre le fantôme d’un terrible dragon. Une nuit, il pénètre dans sa chambre, s’empare de ses jolies mains et lui lance le plus abominable des sorts…Un récit original, écrit à la manière d’un conte de fées classique et illustré dans style traditionnel chinois.

Lectures de février 2018

Publicités

Une réflexion au sujet de « La princesse aux doigts d’or »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s