Partenariats·Partenariats Héloïse d'Ormesson·Romans étrangers·Tatiana de Rosnay

Sentinelle de la pluie

La famille Malegarde se réunit à Paris pour les soixante-dix ans de Paul mais aussi les quarante années de mariage qu’il a déjà passées avec Lauren. Ensemble, ils ont deux enfants : Tilia et Linden. Au moment où les voilà tous à l’hôtel, prêt à célébrer, la capitale est en train de disparaître sous les eaux. Cette crue est une menace physique, il faut gérer la situation minute par minute. Mais elle est surtout la représentation de l’état mental des Malgarde. Tous sont arrivés à bout de leurs secrets, rancunes ou regrets. Ils ne peuvent plus rien garder. Ils n’ont plus le choix, il faut avouer, expliquer, pardonner. Laisser les choses déborder. Enfin.

Tatiana de Rosnay « a toujours su », ou quelque chose de cet ordre, qu’elle écrirait un jour un roman sur la crue de la Seine. Une photo montrée par une voisine alors qu’elle avait 10 ans l’a semble-t-il marquée à tout jamais. Elle a associée cette idée au grand intérêt, à la passion même, qu’elle a pour les êtres qui ne savent parler et échanger. Ainsi, et en anglais, est né Sentinelle de la pluie, une saga familiale captivante où la nature reprend ses droits dans les rues de Paris et dans les relations humaines. Les Malegarde donnent envie de faire le point sur les douleurs et les non-dits tant la noyade inévitable effraie. L’auteur de La Mémoire des murs utilise sa plus belle plume pour ce récit complexe, intense et libérateur.

Présentation de l’éditeur :
Rien n’empêchera les Malegarde de se retrouver à Paris pour fêter les soixante-dix ans du père, arboriste à la réputation mondiale, pas même les pluies diluviennes qui s’abattent sur la Ville Lumière. La crue redoutée de la Seine est pourtant loin d’être la seule menace qui pèse sur la famille. Comment se protéger lorsque toutes les digues cèdent et que l’on est submergé ? Face au péril, parents et enfants devront s’avouer ce qu’ils s’étaient toujours caché. Tandis qu’en miroir du fleuve les sentiments débordent, le drame monte en crescendo, démultipliant l’intensité des révélations.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Sentinelle de la pluie »

  1. J’ai hâte de le lire et je trouve le titre superbe. J’aime cette association entre les secrets et l’eau qui envahit tout.
    A très bientôt Pauline !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s