Divers·Journal d'une bibliothèque

Ils étaient sous le sapin !

Noël 2018, il y avait sous le sapin de très beaux livres dont j’ai hâte de vous parler. Commençons par les présentations !

Deux bandes dessinées :

L’empereur de Paris : après avoir beaucoup apprécié le film, je vais prendre plaisir à revivre l’aventure via les planches d’Eric Besnard et Fabrizio Fiorentino.
Présentation de l’éditeur :
Sous le règne de Napoléon, François Vidocq, le seul homme à s’être échappé des plus grands bagnes du pays, est une légende des bas-fonds parisiens. Laissé pour mort après sa dernière évasion spectaculaire, l’ex-bagnard essaye de se faire oublier sous les traits d’un simple commerçant. Son passé le rattrape pourtant, et, après avoir été accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis, il propose un marché au chef de la sûreté : il rejoint la police pour combattre la pègre, en échange de sa liberté. Malgré des résultats exceptionnels, il provoque l’hostilité de ses confrères policiers et la fureur des criminels qui ont mis sa tête à prix… Après Mesrine et Bloodfather, Jean-François Richet persiste et signe dans son genre de prédilection avec un polar noir en pleine période napoléonienne : L’Empereur de Paris, avec Vincent Cassel, Olga Kurylenko, Fabrice Lucchini, Denis Lavant et Patrick Chesnais. À l’occasion de sa sortie en salles le 19 décembre, découvrez la BD officielle du film, écrite par le scénariste Éric Besnard lui-même, et dessinée par un habitué de la période : Fabrizio Fiorentino, auteur de la série Napoléon parue chez Glénat dans la collection « Ils ont fait l’Histoire ».

***

Vanikoro : les ouvrages de Patrick Prugne sont indispensables à ma bibliothèque !
Présentation de l’éditeur :
Une grande aventure sur fond de vérité historique pour retracer l’histoire de l’expédition Lapérouse et lever le mystère qui entoure son naufrage. Que sont devenus les rescapés des deux frégates, la Boussole et l’Astrolabe, échouées une nuit de juin 1788 sur les récifs coralliens de Vanikoro ? Ils ont élevé une palissade de bois, les fouilles récentes à terre l’attestent. Quels ont été alors leurs rapports avec les naturels de cet archipel où plane encore le spectre des coupeurs de têtes ? Qu’ont-ils espéré sur cette île lointaine ? Partir ? C’est sûr ! Ont-ils pu appareiller sur ce petit bateau qu’ils ont construit ? Et ce fameux trésor dont tout le monde parle désormais, a-t-il réellement existé ? Autant de mystères qui pour longtemps encore n’ont pas fini d’enflammer notre imaginaire…

Deux magnifiques ouvrages au rayon jeunesse :

Les aventures de Pinocchio : je suis très frileuse avec les adaptations des grands classiques mais je fais confiance à cette collection.
Présentation de l’éditeur :
Chef-d’œuvre universel de la littérature pour enfants, Les aventures de Pinocchio plonge le lecteur dans l’égoïsme frivole et tenace d’un enfant subissant des épreuves époustouflantes, vagabondant, s’interrogeant sur le bien et le mal mais toujours happé par son plaisir et ses envies. Entre morale et humour, magie et réalisme, enfer et apaisement, une histoire de métamorphose tout autant qu’une douloureuse adoption entre un père et son enfant. Ou l’inverse. Privilégiant la place pour les visuels, cette édition présente le texte abrégé de moitié et se concentre sur le déroulé endiablé des actions. Dans le Pinocchio de Justine Brax, la galerie de portraits, saisissants de présence, réinvente avec brio La Fée bleue, Gepetto, le directeur du théâtre de marionnettes … Son Pinocchio, pantin de papier et d’épingles est à la fois léger et puissant, fragile et humain. Justine Brax transpose avec densité et poésie le côté sombre et initiatique du texte de Collodi.

***

Le nouveau petit polar de Nancy Guilbert : vous savez que Nancy fait partie de mes auteurs préférés !

Présentation de l’éditeur :
Une excellente nouvelle vient de tomber pour Nell, Ylan et Théo : Olivius Newton, leur auteur préféré, participe au premier salon du livre organisé dans l’enceinte du musée de l’Institut Pasteur de Lille. Quelle chance pour les Trois Mousquetaires qui seront aux premières loges pour papoter avec lui ! Pourtant, lorsqu’Olivius débarque à la gare, les enfants remarquent rapidement que quelque chose cloche. L’auteur porte du vert, une couleur qu’il déteste, oublie des prénoms, se contredit… En lisant son dernier livre, les Mousquetaires envisagent une piste incroyable : et si Olivius était en train de muter, comme son héros ? Fini la fête, place à l’enquête !

Connaissez-vous ces ouvrages ?
J’espère que vous avez vous aussi été gâtés !

BELLE FIN D’ANNÉE A TOUS !

Publicités

12 réflexions au sujet de « Ils étaient sous le sapin ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s