Romans étrangers

The Witcher – Le dernier vœu

Un sorceleur (ou witcher dans la traduction anglaise) est un être ayant muté génétiquement et acquis des pouvoirs magiques. Grâce à leurs capacités surnaturelles et à des potions, les sorceleurs tuent les monstres qui terrorisent les villages. Le dernier vœu est le premier livre des aventures de Geralt de Riv. Il s’agit d’un recueil de sept nouvelles. La deuxième, La voix de la raison, est découpée en plusieurs parties auxquelles le lecteur a accès seulement après chacune des autres histoires. Elle sert de fil rouge dans ce livre qui n’en contient pas vraiment. Geralt voyage de place en place, tue des créatures démoniaques, c’est son gagne-pain. Il fait partie d’un univers emprunt de mythologie, de conventions, de préjugés, de modernité, de complots, d’horreur, d’humour, de grands et éternels questionnements. D’amour et d’amitié aussi, en quelque sorte, malgré le fait qu’un sorceleur ne puisse pas ressentir d’émotions humaines. Autant dire, alors, que le mélange de tous ces ingrédients est explosif. La fantasy qui anime les pages est entraînante, drôle, touchante et riche. Il arrive qu’elle s’inspire de contes bien connus ou les réécrive.

Le sorceleur n’est pas seul dans ses différentes quêtes. Il fait rapidement la rencontre du barde Jaskier et de Yennefer, une mage aux desseins précis et aux courbes alléchantes. La prêtresse Nenneke est également très présente puisqu’elle prend soin de Geralt après l’attaque d’une strige dans La voix de la raison. Le lecteur sait d’ores et déjà qu’il passera beaucoup de temps avec ces compagnons s’il prolonge la découverte de cet univers. Ce dernier peut être exploré à travers les livres et leurs adaptations : le jeu vidéo et la série produite par Netflix. De quoi se régaler sur tous les plans ! Le divertissement créé par Andrzej Sapkowski est parfaitement mené et mérite en effet son succès.

Présentation de l’éditeur :
Geralt de Riv est un homme inquiétant, un mutant devenu le parfait assassin. En ces temps obscurs, ogres, goules et vampires pullulent, et les magiciens sont des manipulateurs experts. Contre ces menaces, il faut un tueur à gages à la hauteur, et Geralt est plus qu’un guerrier ou un mage. C’est un sorceleur. Au cours de ses aventures, il rencontrera une magicienne aux charmes vénéneux, un troubadour paillard au grand cœur… et, au terme de sa quête, peut-être réalisera-t-il son dernier vœu : retrouver son humanité perdue.

7 réflexions au sujet de « The Witcher – Le dernier vœu »

  1. Oh je comprend mieux comment j’ai pu comprendre le troisième tome sans avoir lu les deux premiers ! x) Néanmoins j’ai beaucoup aimé ce troisième tome et je pense que je vais me procurer l’intégralité de la série ♥

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s