Romans jeunesse

Ce qui fait battre nos cœurs

La petite sœur d’Esteban est en danger. En effet, le cœur qu’on lui a greffé n’est plus vraiment fait pour une enfant de son âge et il commence également à fatiguer.

En 2030, la médecine permet à l’homme de remplacer tout organe ou membre défectueux chez lui à l’exception de son cerveau. Seulement voilà, les organes et prothèses de bonne qualité sont réservés à ceux qui ont les moyens et le reste de la population est obligé de se contenter des produits remboursés par la sécurité sociale à la qualité contestable.

Pour sauver Sofia, Esteban prend en otage Leila, celle qui est surnommée « la jeune fille artificielle », et Noah, le fils du fondateur de la société Organic. Il ne les relâchera que lorsqu’il aura la certitude que Sofia sera soignée. À leur aventure, vient se greffer Maria qu’une cavale arrange finalement bien cette nuit-là pour de sombres raisons. Cette cavale en question déchaîne les réseaux sociaux qui se mettent alors à suivre et principalement à aider ces « héros » qui improvisent à chaque minute.

Ce qui fait battre nos cœur est un roman d’anticipation qui fourmille de bonnes idées et qui n’en abandonne aucune, qui ne connaît aucun temps mort et qui soulève d’importantes problématiques. Différents voix racontent cette histoire. Des interviews, des témoignages, des réactions de fans complètent complètent les chapitres du point de vue des adolescents.

Lorsque la première page est tournée, il est quasiment impossible de lâcher ce roman aussi captivant qu’effrayant. Effrayant car il semble être un prolongement ultra logique de la société dans laquelle le lecteur est en train de vivre. Au milieu de cette nuit terrifiante et terriblement excitante, au milieu de ses dangers, surprises et révélations, l’amitié, l’amour, la liberté, entrent en belle collision. Florence Hinckel signe ici un excellent livre qu’elle maîtrise de toute part. Un vrai cadeau.

Présentation de l’éditeur :
A la moindre émotion, la petite sœur d’Esteban est en danger car elle vit avec un cœur artificiel bas de gamme. En 2030, le marché propose pourtant des organes performants, fabriqués par la société Organic… encore faut-il pouvoir se les payer. Désespéré, Esteban kidnappe Leila, une jeune fille célèbre car « artificielle » à 96%, ainsi que Noah, le riche héritier d’Organic. Le deal? Il relâchera les otages s’il obtient un nouveau cœur pour sa sœur. Commence une nuit de cavale retransmise en direct sur les réseaux sociaux.

Du même auteur :

5 réflexions au sujet de « Ce qui fait battre nos cœurs »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s