Romans jeunesse

Thornhill

Thornhill est un orphelinat sur le point de fermer. Mary y est pensionnaire en 1982. Elle tient un journal dans lequel elle raconte comment elle est harcelée par une autre jeune fille qu’elle n’appelle d’ailleurs jamais par son prénom. Mary évoque aussi noir sur blanc le roman The Secret Garden qu’elle aime beaucoup. Son activité préférée : fabriquer des poupées qu’elle choie au plus haut point. Elle est solitaire, invisible pour les autres et ne parle pas.

En 2017, Ella emménage dans une nouvelle maison. Depuis sa chambre, elle voit Thornhill. Le bâtiment est à moitié en ruine et donc très intrigant. En dépit de l’état de la bâtisse, une silhouette apparaît à la fenêtre, court dans le jardin. Intrigué, Ella la suit. Plusieurs fois. Que s’est-il passé ici ?

Thorhnill est un roman graphique de Pam Smy. Il s’agit du premier ouvrage qu’elle écrit et illustre. L’histoire de Mary est contée avec des mots, celle d’Ella avec des dessins. Deux histoires parallèles à plus d’une trentaine d’années d’écart.

Thornhill est un livre unique ! L’ambiance y est mystérieuse, inquiétante, effrayante parfois. Elle est de plus en plus captivante au fil des pages, jusqu’à une fin plutôt inattendue. Le texte et les images s’emboîtent parfaitement et créent un suspens délicieux. Derrière ce jeu d’atmosphère et d’énigmes, l’auteur met en avant des sujets graves. Le voyage est un peu déroutant par sa violence mais il en vaut vraiment la peine.

Quoi d’autre ?
* Thornhill est un livre objet.
* à chaque fois que l’époque change,  une double-page noire invite le lecteur à bien repérer ce changement (à bien s’y préparer ?).
* La narration de Thornhill transforme la lecture en expérience.
* Thornhill fait penser au travail de B. Selznick.
* C’est un roman gothique.  D’ailleurs, Ella accroche une affiche  de La femme en noir dans sa chambre.

Présentation de l’éditeur :
Mary a habité là pendant des années. Entre ses murs, elle a vécu les pires moments de sa vie. Ella, elle, ne peut s’empêcher d’observer cet étrange endroit depuis sa chambre. La nuit, elle se demande ce qu’il cache. Certains ne voient en lui qu’un vieil orphelinat. D’autres sont au courant de son secret… Mais tout le monde connaît son nom. Thornhill.

4 réflexions au sujet de « Thornhill »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s