Chroniques de San Francisco·Romans étrangers

Michael Tolliver est vivant

Michael Tolliver est vivant (Michael Tolliver lives) est le septième tome des Chroniques de San Francisco (Tales of the City). Dix-huit années se sont passées entre l’écriture de Sure of you (Bye-Bye Barbary Lane) et c’était il y a trente ans Mary Ann Singleton est arrivée au 28 Barbary Lane. En 1989, Armistead Maupin avait souhaité arrêter le développement de son phénomène littéraire car il ne voulait pas tuer Michael, « Mouse », qu’il venait de rendre séropositif. En effet, dans la réalité, l’auteur perdait tous ceux qu’il aimait.

Michael Tolliver est vivant est un épisode qui s’éloigne de la construction à laquelle le lecteur est habitué depuis Chroniques de San Francisco. De plus, c’est unique, l’ouvrage est narré à la première personne. Par Michael, bien sûr. Si des personnages importants (et culte ! ) font des apparitions ou sont évoqués, c’est de manière assez furtive. L’intrigue se concentre en effet sur Michael et son mari, la relation que Michael a avec sa famille biologique, les secrets de celle-ci. Mrs Madrigal est, par contre, bien présente. C’est entre elle et les dernières heures que sa mère a à vivre que Mouse devra faire un choix. Shawna, la fille adoptive de Mary Ann et Brian se fait quant à elle une place solide. Armistead Maupin introduit un nouveau personnage : Jake, associé transsexuel de Michael. Ben et plus jeune que Michael, deux mondes s’entrechoquent alors parfois dans leur quotidien. C’est ce quotidien, leurs habitudes, leur mode de vie qui sont dépeints ici. Qui forment une histoire émouvante (dont l’auteur avait sûrement besoin), piquetée d’éléments autobiographiques, d’événements ou de développements importants pour la suite, Mary Ann en automne. Michael est un survivant. C’est si bon de le savoir en vie et de continuer à être à ses côtés. Pour réaliser, constater, mais aussi pour apprécier la vie et rire.

Présentation de l’éditeur :
Aujourd’hui, Michael Tolliver est plus vivant que jamais. Il a rencontré l’amour, et mène une vie heureuse au côté de son jeune mari. Mais la maladie ressurgit, et Michael doit choisir entre les deux femmes de sa vie : ira-t-il au chevet de sa mère biologique, qui refuse depuis toujours son homosexualité, ou choisira-t-il San Francisco et Anna, sa mère spirituelle, qui souffre et réclame sa présence ?

***

The Untold Tales of Armistead Maupin
est un documentaire disponible sur la plateforme Netflix.
Passionnant et touchant, il permet de comprendre encore mieux
le succès et l’impact des romans Tales of the City.

Armistead Maupin et son marie Chris Turner
Armistead Maupin et Laura Linney, amie et interprète de Mary Ann Singleton

Tales of the City sur ce blog

2 réflexions au sujet de « Michael Tolliver est vivant »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s