Romans français

Nos richesses

Nos richesses a été lu avec le club de lecture pour sa rencontre du 11 juillet 2020.

Alger, 2017 : Ryad, 20 ans, n’aime pas lire et a été pistonné pour un stage durant lequel il doit vider la librairie Les Vraies Richesses car l’endroit va bientôt se transformer en magasin de beignets.  1935 : Edmond Charlot a aussi 20 ans et ses carnets s’ouvrent, il a pour rêve d’ouvrir un endroit où vivrait plus que jamais la littérature, une maison d’édition et une librairie.

Edmond Charlot est né le 15 février 1915 et est mort le 10 avril 2004. Le père d’Edmond dirigeait un service de presse chez Hachette, il a donc toujours pu lire beaucoup. Adulte, Edmond a publié les premiers livres de Camus, Roblès ou Fouchet et la revue l’Arche créée par André Gide. Pendant l’Occupation et même après, il fallait trouver la parade au manque de papier ou bien en subir les conséquences.  Edmond Charlot a tout fait pour que vive puis survive son entreprise. Il n’avait pas compté sur les conflits de l’Histoire, encore moins sur les trahisons de ses amis.

Kaouther Adimi a passé une année le nez dans les archives, les livres, les articles, et dans les écrits
d’
Edmond Charlot
. Avec les informations qu’elle a recueillies, elle a reconstitué, « brodé, imaginé ».

Elle a ainsi écrit Nos richesses, Prix Renaudot des lycéens,
Prix du style, Prix « La liste Goncourt – Le Choix de l’Italie ».

Le lecteur suit le parcours d’Edmond Charlot, son rêve, ses aboutissements, ses batailles, ses chutes, ses retours à la vie. Jusqu’à la dernière fin. Il est intelligent et courageux. Son dévouement est impressionnant et son amour pour la littérature exemplaire. Le récit alterne narrateurs et genres, est parsemé d’anecdotes sur des écrivains célèbres ou même sur la fabrication des livres. Il décrit aussi un quotidien agréable à Alger et fait faire de magnifiques promenades.

Nos richesses est l’histoire d’un grand homme, une déclaration d’amour aux livres, à la littérature et à son pouvoir, aux écrivains et à leur talent. Le lecteur aime l’idée que même Ryad puisse voir son destin bifurquer grâce à des livres alors qu’il n’en ouvre jamais. Le voyage est soigné, passionnant et, oui, plein de valeurs et de richesses. Si précieuses.

Présentation de l’éditeur :
En 1935, Edmond Charlot, 20 ans, ouvre une librairie à Alger avec la volonté de promouvoir de jeunes écrivains de la Méditerranée sans distinction de langue ou de religion. En 2017, Ryad, 20 ans, étudiant à Paris, n’éprouve qu’indifférence pour la littérature. De passage à Alger, il doit vider de ses livres un local, tâche qui est étrangement compliquée par la surveillance du vieil Abdallah.

3 réflexions au sujet de « Nos richesses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s