La tempête du siècle

Alors qu’une terrible tempête est annoncée sur Little Tall Island, André Linoge, un être aux pouvoirs démoniaques, commence à assassiner ses habitants. Il commence son œuvre par Martha Clarendon, a des gants jaunes, une canne avec un pommeau à tête de loup et se laisse emmener dans la petite pièce qui sert de bureau et de prison au constable.

En fait, Linoge tue directement ou bien pousse les gens à se tuer en investissant leurs pensées. Aucune aide ne peut être demandée du continent et aucune aide ne donc serait utile de toute manière.

À côté de chaque victime, ce message : Donnez-moi ce que je veux et je m’en irai. Mais que veut Linoge ? Mike, Molly, Hatch et les autres sont loin d’imaginer de quoi il s’agit et devront prendre une décision qui changera leur vie à tout jamais. Pendant ce temps, le phénomène météorologique sans précédent fait rage.


Stephen King a pensé La tempête du siècle pour que l’histoire soit un téléfilm (assez célèbre !). Le livre est en fait le scénario dont le réalisateur s’est servi pour réaliser le programme d’un peu plus de quatre heures.

Il est disponible sur Youtube :

La lecture n’est pas moins prenante ou puissante. Au contraire, les descriptions et les dialogues sont précis, vont à l’essentiel, le lecteur passe d’un « plan » à un autre comme s’il était devant l’image, sauf que c’est son imagination qui fait accélérer les battements de son cœur.

L’ouvrage est accompagné d’un avant-propos à lire absolument
pour comprendre la conception de ce «
screenplay».

Little Tall Island est déjà apparue dans un roman de Stephen King. Dolores Claiborne a toujours vécu sur cette île et c’est là qu’on l’a accusée avoir tuée Vera Donovan. Ainsi commençait son histoire… De nouveau, les insulaires s’apprêtent à garder un secret. Il a d’autres dimensions et est bien plus terrible. Bien plus terrible que tout.

La tempête agit comme l’image du piège qui se resserre sur les habitants. Son passage détruit tout, même le phare, et, surtout, les hommes et leur âme. Ces derniers sont en train de survivre de toute part, en étant confrontés à un choix impossible à faire qui fait frémir et interroge le lecteur. Terrifiant et savoureux !

Présentation de l’éditeur :
Sur l’île de Little Tall, on a l’habitude des tempêtes. Pourtant, celle qui s’annonce sera, dit-on, particulièrement violente. Et, surtout, la petite communauté tremble d’héberger Linoge, l’assassin de la vieille Mrs Clarendon. Cet homme étrange qui fait peur même au shérif… Lui n’a pas peur. Il s’est laissé arrêter. Il connaît son propre pouvoir. Si on lui donne ce qu’il veut, il partira. Et tandis que l’ouragan se déchaîne, dans le froid et la neige, il va faire connaître ses exigences… Le nouveau best-seller du maître du thriller nous mène aux limites de l’épouvante, vers quelque chose que l’on n’a jamais vu. Quelque chose que personne ne peut voir.


5 réflexions sur “La tempête du siècle

  1. Ca a l’air d’être encore un très bon Stephen King, tu me donne très envie de le lire ! 🙂
    J’en ai encore quelques-uns de cet auteur à lire dans ma PAL : Christine, Histoire de Lisey, La tour sombre (intégrale 1 2 et 3), Le bazar des mauvais rêves.
    Je te souhaite une très belle journée ! bises

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s