Partenariats·Partenariats Nathan·Romans jeunesse

Court Toujours – Silent Boy, Comme un homme, Son héroïne, Le plus mauvais…

Les éditions Nathan inaugurent une nouvelle collection à la rentrée 2020. Elle tente de répondre aux besoins et au mode de vie des jeunes qui ont entre 15 et 25 ans. Son nom ? Court Toujours.

Les romans proposés sont en effet assez courts, avec une moyenne de 60 pages. Ils sont pensés pour être lus par tous mais l’accessibilité ne s’arrête pas là : les ouvrages sont faits pour êtres lus sur papier ou via l’application Nathan Live et cette dernière permet également de les écouter. La lecture est alors possible à tout moment dans la journée.

Chaque texte met en scène un ou une adolescente à un moment clé de son existence. Des thématiques fortes sont traitées. Les auteurs participant à ce projet sont talentueux.

VOIR LE BILLET SUR LA COLLECTION

Quelques titres plus en détails :

Comme un homme
Ethan serre fort la carabine, il fait froid et nuit mais il tient bon. Il est sur le point de tuer. Pourquoi ? Florence Hinckel suggère de la première à la dernière page. Pour donner de la force à son récit, et parce que le sujet traité ici fait partie de ceux sur lesquels les mots sont toujours de bien pâles illustrations. Le décor est magnifique, la quête intense.

Du même auteur :

***

Silent Boy
Dans la vraie, à l’internat ou en cours, Anton ne donne jamais son avis. Jamais il ne dirait ce qu’il pense à ses « amis » qui se moquent ou harcèlent les autres élèves. C’est en ligne que le garçon préfère s’exprimer, sur un forum. Quand il doit partager sa chambre avec Nathan, son existence prend un tout autre tournant. Ce que Gaël Aymon a voulu mettre en avant ici est clair. Il montre du doigt des problématiques réelles et inquiétantes avec un texte parfait, une narration intéressante lorsqu’il s’agit des échanges sur le forum, et une grande émotion. Parce qu’il faut que les choses changent !

Du même auteur :

***

Son héroïne
Dans le tram, Jessica est la victime d’un homme insistant. Personne ne bouge sauf Rosalie qui la raccompagne ensuite chez elle. Les choses auraient pu s’arrêter là ou à un geste de remerciement le lendemain. Sauf que Rosalie réussit à s’immiscer dans l’existence de Jessica et à la transformer en enfer. Son héroïne est excellent texte. Séverine Vidal approche la dépression et les troubles mentaux avec une force incroyable au vu du nombre de pages imposé par la collection. Elle captive le lecteur du premier au dernier mot. Alors, il libère son souffle.

***

Le plus mauvais livre du monde
Paul fugue pendant que ses parents passent des vacances sans lui. Lorsqu’il choisit un livre dans une boîte à livres avant de prendre un train, il ne s’attend pas à en rencontrer l’auteur dans la même journée. Celui-ci lui propose de passer la nuit chez lui. Le garçon fait la connaissance de sa fille, la belle Manon, et passe un moment très étrange en leur compagnie. Car l’écrivain est prétentieux et que son humeur peut changer à tout moment. Le plus mauvais livre du monde est un texte qui laisse le lecteur septique
, incertain des intentions ou envies de l’auteur et déçu par dialogues comme « Ah ah, ouais ».

2 réflexions au sujet de « Court Toujours – Silent Boy, Comme un homme, Son héroïne, Le plus mauvais… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s