Tomahawk

Après Vanikoro, Iroquois, Pawnee, Frenchman et Canoë Bay (ce dernier en collaboration avec Tiburce Oger), Patrick Prugne emmène son lecteur dans la vallée de l’Ohio, en 1758. La guerre de Sept ans bat son plein, elle a même commencé depuis plusieurs années ici.

Tandis que les forts français sont la cible des anglais, Jean, milicien, est à la recherche d’un grizzly pour assouvir une vengeance de longue date. Il prend le risque de passer pour un déserteur le jour où on lui assure que l’animal est proche. Celui-ci est facile à repérer, il lui manque une griffe. Jean plonge alors dans l’immensité de la forêt.

La nature est un des personnages de cette histoire. Patrick Prugne offre paysages, des postures, des angles, des regards somptueux. Les aquarelles sont magnifiques, mais elles sont aussi, comme le scénario, très précises. Sous les grands arbres, dans la neige du Nouveau Monde, l’Histoire et l’aventure s’enlacent. Suspens et révélations rendent la quête de Jean passionnante. Elle s’arrête le jour de la bataille de Fort Carillon et constitue un récit dans son intégralité. Superbe et très émouvant !

Présentation de l’éditeur :
L’histoire d’une vengeance mettant en scène un homme et un grizzly, avec en toile de fond un tournant de l’Histoire Nord-Américaine. En 1756, la France se trouve au cœur d’un conflit majeur qui embrase toute l’Europe et qui l’oppose à la Prusse et à l’Angleterre, son ennemi héréditaire. C’est la guerre de sept ans. Pour les colonies françaises du Nouveau Monde, cette guerre a commencé dès 1754. Les sujets du roi George portent sans relâche l’escarmouche contre les forts français dressés sur leur frontière de l’Ouest. La bataille de Fort Carillon eut lieu au sud du lac Champlain, entre ce dernier et le lac George. Ces deux lacs séparaient la colonie britannique de New York de la colonie française du Canada (Nouvelle-France). L’histoire de Tomahawk débute un mois avant cette bataille et s’achève au moment de l’attaque. Nous suivons Jean Malavoy, jeune milicien, dans un combat contre un gigantesque grizzly…

Une exposition a eu lieu en septembre 2020 :


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s