[Relecture] La comtesse de Ségur, bonheurs et malheurs de Sophie Rostopchine

Je n’ai jamais oublié qu’on ne devait lire que les livres qui nous obligent à les relire.
Gabriel Garcia Marquez

A l’occasion de la diffusion de l’émission la Grande Traversée : la Comtesse de Ségur, sans manière sur France Culture, j’ai relu l’album de Françoise Grard et Emmanuel Cerisier publié aux éditions Gulf Stream.

L’émission est réalisée en partenariat avec le magazine Phosphore, retrouvez toutes les infos et les podcasts ici.

L’album :

L’existence de Sophie, Comtesse de Ségur, qui rêvait de pouvoir signer ses romans Rostopchine, n’a pas toujours été heureuse, pleine de lumière et de douceurs. Élevée par une mère autoritaire, dure, sans cœur qui la força a se convertir au catholicisme, elle a aussi connu un contexte historique tumultueux et dû faire face aux infidélités de son époux. Son bonheur, elle l’a trouvé auprès de ses huit enfants. Contrairement aux autres femmes de son temps et de son rang, elle s’est occupé et partage son expérience de mère, son savoir d’éducatrice dans son premier ouvrage intitulé La santé des enfants. Viennent ensuite les Nouveaux Contes de Fées, ces histoires qu’elle racontait à ses deux petites filles Camille et Madeleine qu’elle couche sur le papier.

Si tout ne peut être dit pour le temps d’un album, cet ouvrage pour la jeunesse aide les lecteurs à comprendre cet auteure qui prit la plume tardivement. Chacun, transporté dans le passé plein de mœurs, d’injustices mais aussi de bonté, de courage et de sincérité, appréciera cette petite porte sur ce monde que Sophie a su rendre magique. Délicat, fin et franc, le travail de Françoise Grard et Emmanuel Cerisier ressemble à une promenade au bord de l’âme, à une balade qui dure de l’hiver à l’été. Chaque couleur vit, chaque mot résonne. Voilà l’entraînant et le fascinant tableau d’une vie entière, une vie qu’il faut continuer de conter, encore et encore ! La préface est de Ghislain de Diesbach.


2 réflexions sur “[Relecture] La comtesse de Ségur, bonheurs et malheurs de Sophie Rostopchine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s