Blackwater, Tome 1 : La crue

Perdido, petite ville de l’Alabama, est sous les eaux depuis quatre jours quand Oscar Caskey et son employé, Bray, tombent sur une femme dans une chambre du seul hôtel de la ville. Comment a-t-elle survécu tout ce temps ? D’où vient-elle et pourquoi se rendre à Perdido ? Elinor Dammert explique ne plus avoir de famille et être institutrice à la recherche d’un poste. Aussi mystérieuse que sympathique pour certains, aussi dérangeante que manipulatrice pour d’autres (en particulier pour Mary-Love, la mère d’Oscar), Elinor aide au nettoyage et à la restauration des maisons, enseigne à ses “petits indiens”, comme elle les appelle, et trouve sa place à Perdido. Oscar en est tombé amoureux. Au grand désespoir de sa mère, Elinor accepte sa demande en mariage. Les Caskey forment une riche famille de propriétaires. Que peut bien leur vouloir Elinor Dammert, pourquoi s’immiscer ainsi ?

Blackwater est une saga en six tomes de Michael McDowell. Aux Etats-Unis, les romans furent publiés en tant que “paperback originals”. Elle est publiée pour la première fois en langue française en 2022, à raison d’un tome tous les quinze jours entre avril et juin, aux éditions Monsieur Toussaint Louverture. Le format poche d’origine a été conservé. Michael McDowell est le scénariste de Beetlejuice. Il souhaitait écrire une suite au film culte mais est décédé en 1999. Un roman inachevé, Candles Burning, a été terminé par Tabitha King

Le premier tome de Blackwater s’intitule La crue. Il raconte donc l’arrivée d’Elinor Dammert à Perdido. Au fil des chapitres, le mystère ne fait que s’épaissir sur ses intentions. Elle a des valeurs, est capable d’affection, mais semble aussi détenir certains pouvoirs et être sans pitié. Elle nage dans la rivière tous les matins alors que tout le monde dort encore. Qu’a vraiment vu Mary-Love lorsqu’elle a trouvé Elinor allongée sous l’eau ? Son corps était-il vraiment déformé ? L’équilibre de Perdido est rompu depuis l’inondation. Pour le meilleur… ou pour le pire ? 

Blackwater est un feuilleton. La lecture est rapide, efficace et la suite se fait désirer. Famille, manipulation, vengeance, amour, secrets, manigances : tous les ingrédients sont là, au cœur d’un texte gothique, emprunt de la touche de surnaturel, des frissons et autres codes nécessaires au genre. Les descriptions sont nombreuses, belles et saisissantes, l’ambiance est palpable. Les personnages forment déjà une troupe bien aimée. L’aventure à leurs côtés ne fait que commencer ! 

Présentation de l’éditeur :
Alors que les flots sombres et menaçants de la rivière submergent Perdido, une petite ville du sud de l’Alabama, les Caskey, une riche famille de propriétaires, doivent faire face aux innombrables dégâts provoqués par la crue. Mené par Mary-Love, la puissante matriarche, et par Oscar, son fils dévoué, le clan s’apprête à se relever. Mais c’est compter sans l’apparition, aussi soudaine que mystérieuse, d’Elinor Dammert, jeune femme séduisante au passé trouble, dont le seul dessein semble être de s’immiscer au coeur de la famille Caskey.


4 réflexions sur “Blackwater, Tome 1 : La crue

      1. Je te confirme que ce premier tome m’a beaucoup plu et que j’ai hâte de continuer la saga 🙂
        J’ai bien aimé l’atmosphère de cette ville et les personnages. Vu la fin, j’ai hâte de me plonger dans le tome 2 et de voir ce qu’Elinor nous réserve, notamment !

        Aimé par 1 personne

      2. Je suis très contente que cette lecture t’ait plu ! Je suis dans le tome 4, là. J’ai acheté les deux derniers, c’est difficile de s’arrêter une fois qu’on est dedans 🙂 Belle lecture à toi, merci d’être repassée par ici.

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s