Romans étrangers

La curiosité est un péché mortel

Quelques temps après la résolution du meurtre de Maddie, l’ancienne dame de compagnie de sa tante, Lizzie Martin est envoyé par celle-ci à New Forest. Là bas, chez les Roche, elle doit tenir compagnie à la jeune Lucy dont le mari est en Asie pour l’activité familiale, qui a accouché il y a peu de temps mais dont le bébé est décédé. Mais voilà, selon Lucy, son bébé n’est pas mort, il lui a été pris. Pour sa famille, Lucy est folle. Lizzie est d’ailleurs arrivée en même temps que le docteur Lefebvre, un aliéniste. Ne voulant pas sortir du rôle qui lui a été confié, la jeune femme est à l’écoute de Lucy et ne dévoile rien de leurs conversations. Mais voulant aussi comprendre le rôle de chacun et ce qu’il se passe dans la demeure, elle est également à l’affût du moindre détail.

Ses talents d’enquêtrice, Lizzie va de nouveau pouvoir mettre en application quand un meurtre a lieu sur la propriété et que c’est Lucy elle-même, recouverte de sang, qui est alors retrouvée à côté du corps. Pour résoudre cette affaire, Lizzie fait appel à l’inspecteur Benjamin Ross, accessoirement élu de son cœur. Le duo de choc se reforme naturellement pour cette investigation qui mêle convenances, amour, jalousies, superstitions et manigances inhumaines. Ann Granger tisse son récit à une reconstitution historique « physique » et « morale » parfaite et envoûtante. La curiosité est un péché mortel est une deuxième aventure encore plus mystérieuse et plus perverse qu’Un intérêt particulier pour les morts. Le lecteur est de nouveau absorbé par les lignes qui, cette fois, le mène dans une campagne dès plus angoissantes auprès de son héroïne victorienne si hardie, si moderne et si attachante.

La curiosité est un péché mortel A mortal Curiosity

Présentation de l’éditeur :
En 1864, Lizzie Martin se rend à New Forest pour servir de dame de compagnie à la jeune Lucy Craven, endeuillée par la mort de son nourrisson. Mais pourquoi cette dernière ne cesse-t-elle de clamer que le bébé lui a été volé ? Pour sa famille, il est clair que Lucy a perdu la raison. Des suspicions bientôt accrues lorsqu’un homme est retrouvé assassiné, la jeune femme couverte de sang à ses côtés. Afin de démêler cette affaire, Lizzie aura bien besoin de toute l’aide de son ami de Scotland Yard, le bel inspecteur Benjamin Ross

Un intérêt particulier pour les morts Un assassinat de qualité Un flair infaillible pour le crime

A vos nombres 2014

Jeterminece que j'entreprends 2016

14 réflexions au sujet de « La curiosité est un péché mortel »

  1. C’est mon tome préféré, pour le moment. Je m’en souviens très bien. Je m’étais accordée un petit moment rien qu’à moi. Je suis allée acheter le livre le matin de sa sortie et je me suis arrêtée au parc pour le dévorer. 😀 Vivement le 5ème !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s