Perdus de vue

L’été et les vacances sont là. Sofiane a prévu de les passer avec son amie Anne-Sophie. Seulement voilà, celle-ci part à l’étranger au dernier moment et le garçon se retrouve seul. Seul ? Non, pas vraiment. Car Anne-Sophie lui demande de la remplacer pour son job d’été, celui de dame de compagnie auprès d’une femme âgée et aveugle. Sofiane se rend alors dans la grande et luxueuse demeure de Régine Wiener pour lui apporter les services dont elle a besoin. Ce qu’elle désire surtout, c’est qu’on lui fasse la lecture. Sofiane est plutôt films et farniente avec les copains. Mais il se saisit de L’attrape-cœur de Salinger et là, entre étonnement, maladresses et curiosité de la part de chacun, débute une grande histoire d’amitié.

Perdus de vue met en scène deux personnages que tout oppose. Ils ne sont pas issus du même milieu social et n’ont pas le même âge. Il n’empêche qu’ils sont tous les deux abîmés par la vie (ils ont été abandonnés par quelqu’un), qu’ils ont tous les deux leurs secrets et leurs rêves. Ils n’étaient donc pas censés se rencontrer et pourtant ! Le destin leur fait vivre la plus belle des amitiés. Ensemble, ils reviennent sur leur sort, sur leurs erreurs et se reconstruisent. Ensemble, ils prennent leur présent et leur futur en main. Une relation inattendue, de l’humour, de la tendresse, quelques surprises et le point de vue de chacun font du roman de Yaël Hassan (voix de Régine) et Rachel Hausfater (voix de Sofiane) un beau livre, une jolie quête pour chacun des deux personnages qui fait réfléchir sur les relations entre les êtres humains et sur les êtres humains eux-mêmes. Dommage que la fin arrive si vite.

Perdus de vue

Présentation de l’éditeur :
Sofiane
et Régine. L’adolescent et la vieille dame. Contre toute attente, le destin les réunit. Peu à peu ils se dévoilent, partagent leurs passions, les lectures, les balades et les douleurs aussi. Forts de soutien et de courage, c’est ensemble qu’ils se confrontent aux erreurs du passé et façonnent l’histoire d’une belle amitié. « Et je me retrouve dans la rue ensoleillée avec une petite vieille accrochée à mon bras. Normal, je suis son guide ? Si les copains me voyaient ? Je respire un bon coup et je lui dis : En route pour l’aventure ! »


8 réflexions sur “Perdus de vue

  1. Un titre que je ne connaissais pas, je le note absolument. J’aime beaucoup les histoires mettant en scène des générations différentes (je trouve d’ailleurs qu’en ce moment, on nous en propose de plus en plus)
    Quant à Yaël Hassan, il y a deux ans, nous avons lu en classe son roman « Sacré Hugo », une superbe histoire, pour donner envie de lire aux enfants. Merci pour cette découverte!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s