Partenariats Nathan·Romans jeunesse

Max et les poissons

Merci aux
éditions Nathan!

C’est bientôt l’anniversaire de Max et il l’attend évidemment avec impatience. Il espère bien avoir en cadeau un deuxième poisson pour tenir compagnie à celui qu’il a remporté à l’école comme prix d’excellence. Mais depuis quelques temps, il doit aussi garder une étoile jaune en évidence sur sa poitrine et aller chercher à manger avec des tickets de rationnement.

Cette année, le 16 Juillet 1942, le jour où Max doit avoir huit ans, est celui de la Rafle du Vélodrome d’Hiver. Il avait bien entendu les grands parler de ces « rafles » et de leur mauvais pressentiment sans comprendre de quoi il s’agissait. Mais même arrivé à Drancy, Max ne saisit toujours rien de ce qu’il se passe. Et pourquoi est-il emmené loin de ses parents et de sa sœur par cet homme et cette femme qui, ça il le comprend, attirent vers eux autant d’enfants qu’ils le peuvent ?

Parce que la réside son intérêt, Max et les poissons est raconté depuis la tête de Max, depuis sa vision naïve et toujours optimiste des événements dans lesquels il est entraîné. Représentation absolue de l’innocence pour exprimer les actes absolument innommables qui ont été perpétrés durant la Seconde Guerre mondiale, il est un narrateur puissant auquel les plus jeunes lecteurs peuvent s’identifier avant d’aller vers le dialogue. Sophie Adriansen présente ici un texte d’une grande émotion, d’une grande pudeur aussi. Entre hommage et espoir, son petit Max est comme un drapeau dans le ciel pour tous les enfants qui y sont montés trop tôt.

Max et les poissons

« Quand les grands ont peur, c’est comme une couverture toute
râpée par laquelle passe le jour : ça ne protège plus de rien.
 »

Présentation de l’éditeur :
Max
a un poisson rouge ! C’est sa récompense : à l’école, il a reçu un prix d’excellence. Max a aussi une étoile jaune sur la poitrine. Il la trouve jolie, mais ses camarades se moquent de lui et disent qu’elle sent mauvais. Il ne comprend pas pourquoi. Comme il ne comprend pas cette histoire de « rafle » dont parlent ses parents. Ils disent qu’elle aura lieu demain, mais c’est impossible : demain, c’est son anniversaire ! Il sait déjà que sa sœur lui a fait un cadre en pâte à sel et il espère que ses parents lui offriront un second poisson…

Editions Nathan

Publicités

5 réflexions au sujet de « Max et les poissons »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s