Harry Potter And The Philosopher’s Stone (Illustrated by Jim Kay)

Harry Potter ignorait qu’il était un sorcier avant que d’étranges lettres envahissent la demeure d’Uncle Vernon et Aunt Petunia et qu’un homme aux dimensions hors normes nommé Rubeus Hagrid vienne le chercher pour l’accompagner dans ses achats de sa rentrée à Hogwarts, la célèbre école de magie. Orphelin et pris en charge par les seuls personnes auxquelles il est lié par le sang, Harry a eu le droit de dormir dans le placard sous l’escalier jusqu’à ses onze ans, d’être habillé avec les vieux vêtements de son infâme et gros cousin Dudley, d’être régulièrement frappé par ce dernier, et à ce qu’on lui mente sur comment ses parents ont trouvé la mort. Quand il apprend qu’ils ont été tués par le pire sorcier de tous les temps et que ce « You-Know-Who » (peu de personnes osent prononcer son nom) aurait disparu en tentant de l’éliminer lui aussi alors qu’il n’était qu’un bébé, l’existence d’Harry change complètement. Il est tout à coup célèbre, en possession d’une baguette magique, propriétaire d’une chouette qu’il a appelée Hedwig, élève là où exerce le plus grand sorcier de tous les temps : Albus Dumbledore, et a des amis. Ron et Hermione deviennent rapidement de fidèles acolytes indispensable à sa quête contre le mal qui rôde. Car Lord Voldemort n’en a pas terminé avec lui. Loin de là. Sans que le garçon ne sache encore pourquoi.

Harry Potter Illustrated Ill01 Harry Potter Illustrated Ill07

Harry Potter And The Philosopher’s Stone, premier des sept romans que compte la saga de J.K. Rowling, transporte dans un monde qui semble tout d’abord uniquement fait de merveilles mais qui, petit à petit, dévoile sa part plus ténébreuse, source et fil conducteur des péripéties d’Harry. Car celles-ci débutent avec des grenouilles en chocolat, des entraînements et des matchs de Quidditch, ainsi qu’avec des formules magiques pour ouvrir les portes ou faire voler des objets. Mais également avec des trolls, un chien à trois têtes, la convoitise que suscite la légendaire pierre philosophale ou des licornes assassinées. Harry, Ron et Hermione n’hésitent pas à enfreindre les règles pour comprendre ce qui se trame à Hogwarts, peu importe le nombre de points récoltés ou perdus par Gryffindor, la maison à laquelle ils appartiennent. Ils sont évidemment loin d’imaginer ce que cette première année (pour commencer) leur réserve.

Harry Potter Illustrated Ill03 Harry Potter Illustrated Ill06 Harry Potter Illustrated Ill02

Les années 2010 bien entamées, il est peut-être inutile de présenter Harry Potter. Il est dans tous les cas indispensable de redécouvrir ses aventures à travers les éditions illustrées par Jim Kay. Les livres sont grands (le premier tome fait 27,5 centimètres sur 24), le texte est présenté sous forme de colonnes pour lire dans le plus grand confort, des illustrations plus ou moins grandes s’insèrent régulièrement au milieu des pages, tiennent souvent sur des pages entières, et des double-pages même, pour représenter les personnages, Hogwarts, the Forbidden Forest ou les créatures qui animent l’aventure. L’artiste se réapproprie complètement l’univers créé par l’auteur. Quelle merveilleuse façon de faire revivre ces chefs d’œuvre de la littérature pour la jeunesse (Non, Harry Potter n’est pas qu’un phénomène) et tout ce qui les a inspirés (bien d’autres ouvrages, bien sûr, la mythologie, le christianisme, entre autres) ! Quel fabuleux objet livre pour toute bibliothèque qui se respecte et qui promet une collection grandiose !

Harry Potter and the Philosopher's Stone Illustrated by Jim Kay

Présentation de l’éditeur :
When a letter arrives for unhappy but ordinary Harry Potter, a decade-old secret is revealed to him that apparently he’s the last to know. His parents were wizards, killed by a Dark Lord’s curse when Harry was just a baby, and which he somehow survived. Leaving his unsympathetic aunt and uncle for Hogwarts School of Witchcraft and Wizardry, Harry stumbles upon a sinister mystery when he finds a three-headed dog guarding a room on the third floor. Then he hears of a missing stone with astonishing powers, which could be valuable, dangerous – or both. An incredible adventure is about to begin.

Harry Potter and the Chamber of Secrets Illustrated by Jim Kay

Lectures d’août 2016


6 réflexions sur “Harry Potter And The Philosopher’s Stone (Illustrated by Jim Kay)

  1. J’ai recommencé ma lecture des Harry Potter avec ces magnifiques éditions qui me font redécouvrir aussi l’univers magique de Rowling. Les illustrations sont à couper le souffle et j’ai eu un énorme coup de coeur pour Diagon Alley.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s