C'est lundi, je dépoussière...·Romans jeunesse

C’est lundi, je dépoussière… La poudre à prout du professeur Séraphin, La baignoire à remonter le temps & Le professeur Séraphin et la fin du monde (ou presque)

C'est Lundi, je dépoussière..

Chaque lundi, Entre Les Pages vous propose un ancien article dont le texte et la mise en page ont été rafraîchis. De belles redécouvertes au programme ! Aujourd’hui, place à…

La poudre à prout du professeur Séraphin, La baignoire à remonter
le temps & Le professeur Séraphin et la fin du monde (ou presque)

La meilleure amie de Lise a déménagé. C’est Bulle, un tout petit mais alors vraiment tout petit garçon aux cheveux rouges qui va habiter dans sa maison. Les deux enfants, élèves de la même classe, vont sympathiser et s’allier au professeur Séraphin pour vendre sa poudre à prout et devenir riches. Ce dont ils ne se doutent pas, c’est que quelqu’un va bientôt comploter contre eux pour faire breveter l’idée à leur place !

Comme le titre de l’œuvre l’indique, le professeur Séraphin a travaillé sur une invention très spéciale censée faire le bonheur des petits et pourquoi pas des grands puisqu’il envisage même de la proposer à la NASA pour qu’elle puisse envoyer des hommes dans l’espace plus facilement !

Élément drôle et traité sans réel écart de délicatesse, cette poudre symbolise tout d’abord l’atmosphère déjantée, explosive et inattendue de l’histoire. Ensuite, elle permet de réunir les protagonistes et de les lancer dans une aventure nouvelle. Peut-être leur permettra-t-elle de réaliser leur rêve ? Car en plus de la solidarité qui les motive, Lise, Bulle et le professeur Séraphin, ont chacun une mission personnelle qui leur tient à cœur. Le récit aime jouer avec les émotions. Les personnages aiment jouer de leurs particularités. Complices dévoués, attachants et surprenants, ils évoluent dans une intrigue rythmée et pleine d’imprévus! Liberté, évasion, décalage, humour, amitié, honnêteté sont les maîtres de cette fiction qui s’avère être un ouvrage très ingénieux.

***

Bulle et Lise, qui en s’entraînent ce moment à jouer la Marseillaise avec l’orchestre de l’école, reçoivent une étrange carte postale de la part du professeur Séraphin censé passer un très beau moment à Paris en compagnie de son amoureuse Juliette Margarine. A force de suspicions et d’observations, les enfants découvrent un message caché dans lequel le professeur leur demande de le rejoindre. Les voici partis pour Paris avec en main un timbre dont la valeur leur paiera le voyage, un savon à remonter le temps et, évidemment, un peu de poudre à prout. Plus qu’un drôle de voyage, il s’agit de plusieurs expéditions périlleuses et inattendues qui se mêlent et se succèdent dans lesquelles le professeur Séraphin et ses jeunes acolytes sont entraînés presque malgré eux.

Il y a urgence, il faut remonter dans le temps pour empêcher que Victorien et Juliette, les deux amoureux, soient séparés par le terrible Cliché qui a demandé la main de la demoiselle à son père. Il n’a qu’une idée en tête : acquérir un titre en épousant cette jeune femme dont le cœur est déjà promis au professeur. Mais une seule chose peut être modifiée à chaque époque visitée et il faut aussi, éventuellement, être prêt à se sacrifier pour que les évènements changent réellement. L’aide et la fidélité de chacun sont nécessaires.

Encore plus forts, encore plus beaux, encore plus drôles, les personnages de Jo Nesbo sont lancés dans une quête où ils risquent fortement de se perdre voire de se faire tuer. Ils atterrissent surtout où personne ne les attend : à Waterloo, à l’exécution de Jeanne d’Arc ou encore en pleine révolution française. Avec ces héros toujours plus surprenants, toujours plus généreux en sentiments et en audace, La baignoire à remonter le temps est une aventure hyperactive et chaleureuse, à son tour pétillante et pleine de suspense. En plus de mettre en scène cette excursion entraînante, l’auteur n’hésite pas à s’adresser à son lecteur captivé et à le rendre donc encore plus concerné par tout ce qui est en train de se dérouler sous ses yeux. Croire à cette course contre le temps de bout en bout est une expérience originale, enflammée, incontrôlée et très belle. Le roman est un vrai refuge de l’imagination où tout est à déguster.

***

Révélé grâce à sa poudre à prout, le professeur Séraphin a aussi voyagé dans le temps avec Bulle et Lise et retrouvé Juliette Margarine sa chère et tendre. Cette fois, les trois amis sont confrontés à des caméléons lunaires qui pourraient bien exterminer l’humanité toute entière. Les premiers indices de cette invasion sont les « e » manquants, les sons « s » prononcés « che » ou encore la disparition de chaussettes. Car oui, les caméléons lunaires doivent en changer régulièrement à cause de leurs ongles longs et effilés. Ce récit lève donc le voile sur un mystère que l’homme n’a jusque là pas pu élucider…

Accompagnés de Mme Strobe, l’institutrice, du professeur Galvanius et de son terrible secret, et de Perry, l’araignée du Pérou, le trio incroyable n’a pas le choix que de se lancer dans cette périlleuse mission : sauver le monde ! Aidés par du flan au caramel, beaucoup d’humour, des évènements encore moins improbables que ceux attendus et  une dose de délire ultra-concentré pour une meilleur efficacité, la série des aventures du Professeur Séraphin étonne encore. Elle fait rire, effraie, exalte et émeut. Voilà un drôle de rêve que les lecteurs auraient aimé faire. Et derrière ce songe se cachent aussi des messages faciles à reconnaître mais dont il faut préférer qu’ils continuent à faire rire…

La poudre à prout du professeur Seraphin La baignoire à remonter le temps Le professeur Séraphin et la fin du monde (ou presque)

La poudre à prout du professeur Séraphin
Présentation de l’éditeur :
Depuis que sa meilleure amie a déménagé,
Lise s’ennuie dans son quartier. Mais pas pour longtemps, car arrive bientôt un drôle de voisin qui a son âge : le minuscule Bulle. Il a les cheveux rouges, il joue de la trompette et il ne raconte que des sornettes. Quand Bulle et Lise rencontrent le Pr Séraphin, un savant fou qui a inventé une poudre à prout formidable, ils deviennent tout de suite ses assistants. Que vont-ils pouvoir faire de cette invention géniale ? Plein de choses, pour le plus grand bonheur des enfants !

La bangoire à remonter le temps
Présentation de l’éditeur :
Le professeur
Séraphin a disparu… Sans nouvelles de lui, Bulle et Lise, ses deux petits assistants, s’inquiètent. Peu après, ils reçoivent un message codé, qui leur demande de venir à, son secours. Ils s’envolent pour Paris, où ils découvrent une autre invention de leur vieil ami : la baignoire à remonter le temps ! Les enfants n’hésitent pas à plonger dedans. Commence alors un incroyable périple dans le temps. Les voilà au côté de Jeanne d’Arc, à vélo sur le tour de France, puis dans le bureau de Gustave Eiffel et au cœur de la bataille de Waterloo… Pour retrouver Séraphin, Bulle et Lise devront redoubler de ruse afin de réécrire l’Histoire. D’autant que Raspa, une affreuse bonne femme, se met toujours en travers de leur chemin. Prenez de grosses poignées de fantaisie, de tendresse, battez bien avec de l’humour et des kilos d’aventures, ajoutez quelques pincées de frissons : voici la recette originale de l’Histoire de France resservie en omelette norvégienne. Un vrai régal !

Le professeur Séraphin ou la fin du monde (ou presque)
Présentation de l’éditeur :
Lise et Bulle doivent sauver la Norvège, qui vit désormais sous la férule d’un tyran, secondé par des créatures terrifiantes. Bulle et Lise remarquent des événements inquiétants : des chaussettes disparaissent, des empreintes indéfinissables apparaissent sur la neige et le sol, leurs proches changent de caractère et ont soudain des défauts d’élocution bizarres. Tout le pays, à l’exception des trois héros, est rivé à son poste de télévision pour suivre un concours de chant très populaire, qui vient d’être remporté par un certain Tenorini. Il s’avère que l’homme est un tyran, et cet avatar d’Hitler a charmé et hypnotisé les foules pour renverser le roi. Il s’est installé au Château, où il vit avec ses sbires, d’affreuses créatures, ressemblant à des batraciens avec des griffes aux pieds. La terreur gagne la Norvège. Bulle, Lise et le Pr Séraphin vont devoir sauver leur pays et ramener le roi. Bien sûr, ils disposent d’une arme extraordinaire : la poudre à prout !

Featherduster

Publicités

4 réflexions au sujet de « C’est lundi, je dépoussière… La poudre à prout du professeur Séraphin, La baignoire à remonter le temps & Le professeur Séraphin et la fin du monde (ou presque) »

    1. Ce n’est pas mauvais du tout. J’ai préféré les deux derniers tomes au premier qui fait surtout office d’introduction. Mais ceci dit, ça fait longtemps, peut-être qu’à le relire, je le trouverais tout aussi excellent. Parfois, les titres, c’est un peu comme les couvertures, il faut savoir les ignorer.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s