Romans français

Ewa

Ewa est une lecture commune pour le club de lecture.

Pologne. Dans les années 30, alors que Seconde Guerre mondiale pointe le bout de son nez, l’oncle d’Ewa l’emmène dans un sinistre pensionnat et règle les frais pour les trois prochaines années. Il donne une somme d’argent supplémentaire à la directrice pour que soit respectée une règle essentielle : il ne doit pas y avoir un seul miroir visible dans le bâtiment. Ewa pourrait s’y regarder et sa malédiction pourrait frapper. C’est en effet avec un terrible secret que la jeune fille pénètre dans l’internat. Elle est décidée à le préserver et à s’enfuir. Évidemment, elle n’a pas le temps d’échafauder quelque plan que ce soit qu’elle subit les châtiments corporels délivrés à Miedzeska, apprend que des pensionnaires disparaissent et qu’elle ne sait plus à qui faire confiance. Qu’il s’agisse d’Alicja qui partage sa chambre ou de Maciej dont elle tombe amoureuse. Pourra-t-elle découvrir qui enlève les filles, savoir qui est la prochaine sur la liste ou même s’échapper sans devoir poser les yeux sur un miroir ?

Aux premiers abords, Ewa est un roman aussi terrifiant que le lieu dans lequel il se déroule. Le passé de l’héroïne, que le lecteur découvre rapidement, ne l’est pas moins. Heureusement, l’auteur a su faire de son histoire quelque chose d’aussi captivant qu’effrayant. Âmes sensibles ne pas s’abstenir ! Dès les premières pages son roman est un vrai « page turner ». Il faut absolument savoir ce qu’il va advenir d’Ewa. Les événements ne sont pas si nombreux mais elle, sa situation et les doutes qui sont nés intéressent indéniablement.  Les chapitres sont assez courts et le rythme offert est agréable. En somme, ce thriller fantastique de Matthieu Biasotto remplit parfaitement sa mission. Il pousse même l’aventure dans Persécutée où il est possible de retrouver un des personnages.

Présentation de l’éditeur :
Elle s’appelle Ewa. Elle est particulière. Elle ne doit jamais se regarder dans un miroir. Jamais. Son don étrange est une malédiction qu’elle ne maîtrise pas. Son passé est difficile à porter. Il lui est impossible de partager son secret. Elle ne peut faire confiance à personne. Enfermée «pour son bien» à Miedzeska, dans une pension pour filles au cœur de la Pologne, Ewa survit entre humiliations et sévices. Elle serre les dents en rêvant d’évasion, mais personne ne s’échappe de cet internat. Alors pourquoi des filles disparaissent-elles sans laisser de traces ? Que deviennent-elles ? Et surtout, qui sera la prochaine ? Ewa ne doit jamais céder à l’appel des miroirs, elle le sait. Elle a juré. Et si la vérité se cachait dans son reflet ?

Lectures de Mars 2017

Advertisements

3 réflexions au sujet de « Ewa »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s