Romans étrangers

La marche du mort – Lonesome Dove : Les origines

La marche du mort – Lonesome Dove : Les origines est une lecture commune avec Laure du blog Boulimie Livresque (Son avis).

Texas, 1842. Le jeune et souvent immature Augustus McRae – dit Gus – et le réfléchi, mystérieux et séduisant Woodrow Call – dit Call s’engagent en tant que Texas Rangers. Ils sont missionnés pour trouver une route puis pour annexer Sante Fe. Mais ni eux ni les membres de leur groupe ne sont formés, équipés ou dirigés comme il le faudrait, et leur route est semée d’embûches toutes plus périlleuses les unes que les autres. Il y a, pour commencer, leur rencontre avec les Comanches Kicking Wolf et Bufflo Hump. Le premier réussit à voler des chevaux comme personne. Le deuxième scalpe autant qu’il le peut. Le périple des Rangers est apaisé par les « douceurs » qu’ils peuvent obtenir auprès de Matty, seule femme de l’expédition. Mais rien ne peut réconforter bien longtemps ces hommes qui peuvent périr à tout moment et de bien des façons.

Dead Man’s Walk (La marche du mort – Lonesome Dove : Les origines) a été publié pour la première fois en 1995 dans sa version originale, après Lonesome Dove (Lonesome Dove, Episode 1) et Streets of Laredo (Lonesome Dove, Episode 2), et avant Comanche Moon (Lune Comanche). Ses événements se déroulent cependant, comme son titre français l’indique, avant tous ceux des trois autres ouvrages. Et quels événements ! Quel roman ! Le lecteur suit les très attachants Gus, Call, Matty, Bigfoot, Shadrach et tant d’autres dans des aventures qui le captivent et le prennent aux tripes. Il ressent lui aussi la fatigue, la faim, la soif, la solitude, la crasse, la douleur physique ou émotionnelle des personnages. Les péripéties et les surprises ne sont pas nombreuses, mieux que cela, elles sont, comme les émotions, constantes et variées. Des attaques, d’indiens ou d’ours, aux tortures, en passant par la dangereuse traversée d’une rivière ou des exécutions laissées au hasard. Le tout est présenté par une plume à la fois crue, violente, drôle et touchante. Une plume parfaitement équilibrée qui sait rester fluide de bout en bout et qui transporte dans un monde dont il donc est très difficile de sortir. La marche du mort est un mélange de fiction et de réalité qui enseigne également énormément de choses, qu’il s’agisse d’éléments historiques, de tactiques meurtrières ou de comment faire pour survivre à la déshydratation au cœur de terres on ne peut plus sauvages ! Le voyage est puissant et laisse une empreinte indélébile. Le western comme il est aimé et désiré, le western comme il doit être.

Présentation de l’éditeur :
Aux confins d’un Texas encore sauvage, les jeunes Augustus McCrae et Woodrow Call viennent de s’engager pour faire régner un semblant d’ordre dans ce pays en devenir. Sous-équipés, piètrement entraînés et mal dirigés, ils s’apprêtent à traverser une série d’expéditions et d’aventures plus dangereuses les unes que les autres. Tour à tour poursuivis par des Indiens, l’armée mexicaine ou des ours, ils devront se battre au milieu d’une nature hostile. Heureusement que les femmes sont là pour les laisser rêver à des jours meilleurs. Ce premier roman de la série Lonesome Dove nous présente la genèse du plus grand des westerns littéraires.

jtcqj2017logo

Publicités

7 réflexions au sujet de « La marche du mort – Lonesome Dove : Les origines »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s