Le coin des BD, Mangas...

La Venin, Tome 1 : Déluge de feu

1900. Colorado. Emily arrive dans la ville minière de Silver Creek. Elle est censée épouser un certain Benjamin Cartridge. Vraiment ? Dans tous les cas, celui-ci est mort. Pour subvenir à ses besoins (vraiment?), Emily se fait embaucher au saloon en négociant le droit refuser un client sur quatre. Bon, plus sérieusement, elle est là pour mettre une vengeance à exécution. Pourquoi ? Mystère. La jeune femme a un lourd passé, des flashbacks l’apprennent au lecteur. Il y a une première victime, des indiens, une fuite, des déguisements. En somme, les premières pièces d’un édifice qui sait où il va et sans concession sont posées. La chorégraphie est parfaite, classique et originale à la fois. Elle répond en effet aux attentes tout en séduisant par son personnage féminin fort. Les femmes de l’Ouest américain retrouvent ici une place et pas n’importe laquelle. Laurent Astier façonne La Venin de bout en bout. Il remercie tous les artistes qui l’ont précédé, maîtrise parfaitement le genre et le fait avancer. Il amuse, époustoufle, sait créer le suspens. Déluge de feu est une premier tome explosif qui rend très impatient !

Présentation de l’éditeur :
Colorado, Juillet 1900. Emily débarque à Silver Creek, petite ville minière en pleine expansion. Mais la jeune femme est-elle vraiment venue se marier comme elle le prétend ? Rien n’est moins sûr, car dans l’Ouest encore sauvage où les passions se déchaînent et les vengeances sont légion, les apparences sont parfois trompeuses… Et la poudre dicte toujours sa loi ! Surtout lorsque votre passé est plus lourd que la valise que vous traînez.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s