Le coin des BD, Mangas...·Marcel Pagnol·Marcel Pagnol en BD

Topaze (pièce de théâtre & bande dessinée)

Topaze est un instituteur qui aime son travail. Il donne même des cours individuels gratuits à un élève en difficulté après la classe. Il est aussi amoureux de la fille du directeur de la pension dans laquelle il exerce. Mais la jeune femme n’est pas intéressée par Topaze sauf lorsqu’elle peut utiliser ses sentiments pour le manipuler. L’instituteur n’est pas censé dispenser des cours gratuits et il doit donner à l’établissement dix pour-cent des cours particuliers dispensés en ses lieux. Il ne veut pas non plus modifier le bulletin d’un mauvais élève pour faire plaisir à sa mère, peu importe l’argent qu’elle dépense pour mettre ses enfants à la pension Muche. Le voilà donc remercié !

Désespéré mais toujours parfaitement honnête, intègre et naïf, Topaze est, selon Suzy, la mère de l’un de ses élèves, le profil parfait du prête-nom que son politicien d’amant recherche pour ses affaires véreuses. Le voilà qui entame alors une toute nouvelle carrière, celle d’arnaqueur. Il n’a évidemment pas conscience des manigances qu’il orchestre. Du moins, au début…

Topaze n’est peut-être pas la pièce de théâtre la plus célèbre de Marcel Pagnol. Elle est pourtant un conte amoral très moderne. Le parcours de Topaze, les discours sur l’argent et son pouvoir ou la place accordée aux femmes (qui font ce qu’elles peuvent pour s’en sortir, comme toujours dans les histoires de Pagnol) dans cette intrigue n’ont rien à envier aux histoires écrites aux vingt-et-unième siècle. Ce qui rend cette entreprise unique, c’est qu’elle ait été écrite par Pagnol. C’est qu’elle contienne donc des dialogues magnifiques, extrêmement fins et drôles.

Pour l’adaptation de la pièce de théâtre en bande dessinée, le trio Scotto, Stoffel et Hübsch propose quelques coupes inutiles pour leur art dans le texte et des illustrations plus fidèles à ce que sont vraiment les personnages comparés aux « physiques » ou des « investissements » qu’il fallait engager pour la scène ou la réalisation du film. Encore une fois, la collaboration fonctionne à merveille. Entre amour pour l’œuvre de Pagnol, l’envie de la transmettre de génération en génération, une grande loyauté envers lui, une nouvelle liberté de travail pour faire honneur aux textes, il y a de nouveau de quoi ressortir époustouflé de cette lecture (agrémentée de petits clins d’œil émouvants), que l’on ait lu la pièce original ou non. Pièce de théâtre et bande dessinée s’apprécient chacune dans leurs moindres recoins.

***

La bande dessinée Topaze existe en deux tomes
ou en une tome réunissant les deux parties :

2 réflexions au sujet de « Topaze (pièce de théâtre & bande dessinée) »

  1. Cela me rappelle que ça fait bien longtemps que je n’ai pas lu de pièces de théâtre ! cette adaptation en bande-dessinée est très intéressante également, le dessinateur est également celui qui a fait « la gloire de mon père » ? parce que malgré que je ne l’ai pas lu, j’adore les dessins ❤
    Bonne journée, bises

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s