La demoiselle sans visage

25ème Heure du Livre 2014

Aliette, son petit frère et ses parents doivent quitter leurs terres car ils ne peuvent payer la taxe demandée par le nouveau seigneur. Un tribut réclamé parce qu’Emma, la femme de Joffré, vient d’un autre village. La famille s’enfuit alors en pleine nuit et passe des semaines entières sur la route jusqu’à atteindre le castelnau de Monseigneur Jordan de Monfrat et sa ville en pleine construction.

Là-bas, personne ne connaît leur secret et ils seront libérés de leur servitude s’ils réussissent à vivre un an sans être dénoncés ou découvert par messire Arnulf et ses hommes. Ce qui ne sera pas si simple puisque ces derniers les rattrapent et contraignent Joffré, Emma et petit Pierre à pénétrer dans la forêt pour survivre. Ils resteront auprès des charbonniers pendant qu’Aliette deviendra amie avec Héloïse, la fille de Jordan, qu’elle est censée distraire. L’adolescente, apparemment ladre, cache son visage derrière un voile. Ensemble, les deux demoiselles rêvent de liberté et vont vivre une aventure très émouvante.

La demoiselle sans visage fait voyager le lecteur au Moyen Âge. Une période de l’histoire que Brigitte Coppin détaille avec fluidité et qui accueille une belle histoire d’amitié. De la vie des serfs sous le joug des seigneurs aux préjugés sur la maladie, jusqu’à la réputation des charbonniers en passant par la punition que mériterait une enfant en fuite. Les personnages sont incontestablement attachants. Courir, se cacher, s’inquiéter, entendre des révélations, participer à la construction du château et plus encore avec eux via ce court mais entraînant roman est un vrai plaisir.

La demoiselle sans visage
Présentation de l’éditeur :

Une nouvelle vie commence pour Aliette, petit Pierre et leurs parents! Sur les terres de Jordan de Monfrat, on accueille ces paysans sans se douter qu’ils ont un secret. Avec son ami Jan, Aliette aide joyeusement à la construction du château où le seigneur va s’installer avec sa fille, demoiselle Héloïse, qui vit enfermée dans sa chambre. Les villageois ne l’ont jamais vue. Ils disent même qu’elle n’a pas de visage…

DSC08323
Brigitte Coppin à La 25ème Heure du Livre du Mans 2014

8 réflexions sur “La demoiselle sans visage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s