Le coin des BD, Mangas...

Astérix, Le papyrus de César

A Rome, César vient de terminer l’écriture de La guerre des Gaules. Promoplus, son conseiller et éditeur, est certain que le livre va faire un carton. Mais il lui recommande tout de même d’enlever le chapitre XXIV intitulé « Revers subis face aux irréductibles Gaulois d’Armorique ». Cela fait « tache » au milieu des conquêtes de César. Alors que l’ouvrage connaît un grand succès et qu’à Rome tout le monde pense donc que le général a la main sur TOUT le pays, Obélix, Apollosix, Agecanonix ou encore Bonemine s’inquiètent de ce que dit leur horoscope rapporté par Rézowifix.

Au début, personne ne porte grande importance à la sortie du livre de César. Mais quand Doublepolémix, un « colporteur de nouvelles et correspondant à Rome » leur apporte le papyrus qui n’apparaît pas dans la version définitive («pourtant un excellent chapitre… plein de souvenirs » selon Panoramix et Astérix), le village veut absolument répandre la nouvelle. Leurs descendants doivent absolument savoir que « César n’avait pas conquis TOUTE la Gaule ». Panoramix, Astérix, Obélix et Idéfix se mettent alors en route pour la forêt des Carnutes afin de graver le papyrus dans la mémoire du druide Archéoptérix et que son contenu soit transmis à travers les âges.

Astérix, Le papyrus de César Ill (1) Astérix, Le papyrus de César Ill (2)

Que de bonne idées dans ce deuxième album réalisé par Jean-Yves Ferri et Didier Conrad après Astérix chez les Pictes ! Voilà ce que se dit le lecteur en refermant ce livre drôle et fin conçu sous le signe des réseaux sociaux. Car les nouvelles technologies sont arrivées et l’armée romaine communique maintenant par pigeons. Cela ne vaut pas forcément la procédure d’urgence : le signal lancé par le beuglophon et répercuté « dans toutes les directions par des Gaulois de l’ombre… de tous genres… et de toutes conditions » jusqu’au roseau qui « twiiiiiitt » de Gasdechix et de ses petits oiseaux bleus (« Pas de roseau, pas d’appel ! »). En effet, les oiseaux sont victimes des faucons ou de « piratage de l’information ». Conjugué à la maladresse des soldats romains, c’est bien évidemment un atout pour les irréductibles qui vont se battre jusqu’au bout pour faire connaître leur histoire. Les auteurs profitent de cette thématique de la communication et de la transmission pour offrir une petite touche d’émotion. Le papyrus de César est juste savoureux de la première à la dernière bulle.

Astérix, Le papyrus de César

Présentation de l’éditeur :
Deux ans après le succès d’Astérix chez les Pictes, les personnages créés par René Goscinny et Albert Uderzo sont de retour dans un nouvel album écrit par Jean-Yves Ferri et dessiné par Didier Conrad. Tous les ingrédients de la potion magique Astérix sont au rendez-vous : l’Histoire de Rome et des Gaulois est revue et corrigée à coups de gags et de jeux de mots en pagaille ! Par Toutatis ! En octobre 2015, toute la Gaule sera occupée…

Asterix chez les Pictes

Astérix, le site officiel

Publicités

8 réflexions au sujet de « Astérix, Le papyrus de César »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s