R.J. Ellory·Romans étrangers

Les Assassins

Les Assassins est une lecture commune avec Ma toute petite culture (son avis).

1984, Jersey City, John Costello et sa petite amie sont agressés par un homme se considérant comme « le marteau de Dieu » et ayant déjà tué plusieurs couples. 2006, New York, des crimes atroces sont perpétrés. Ils n’ont en apparence rien pour que Ray Irving puisse les relier et avancer dans son enquête. Jusqu’à ce qu’un article manque de paraître dans la presse. Karen Langley, son auteur, y explique que les récents meurtres sont des copies d’autres célèbres homicides et qu’ils sont exécutés à chaque fois à une date anniversaire (d’où le titre original du roman : The Anniversary Man). Si la jeune femme a pu écrire son papier, c’est grâce à John Costello, devenu spécialiste des tueurs en série et enquêteur pour le City Herald. En dépit des informations offertes et de celles qui arrivent, la traque de cet assassin est aussi étrange qu’impitoyable.

Cette chasse destabilisante contient tous les ingrédients nécessaires à son bon fonctionnement. C’est à dire du suspens, de la violence, une immersion dans le monde des enquêteurs, un héros torturé, fatigué, cafféiné et en quête d’affection, une femme qui a du caractère, des pistes surprenantes, de la peur, un type pas comme les autres, des diversions. Mais R.J. Ellory offre bien plus que cela à ses lecteurs. Il leur fait revivre, en les associant à sa propre imagination, des moments qui ont traumatisé la population américaine pour proposer une étude, un enseignement de la nature humaine. Capable du pire. Fascinée par le pire. Cela, à travers un évident, grand et succulent travail de recherches. L’organisation et les moyens des forces de l’ordre, les médias ainsi que des références littéraires et cinématographiques font aussi partie de cette lecture angoissante et absolument captivante qui ne laisse pas le lecteur sans interrogations sur sa propre attirance. Les assassins est un polar qui semble redéfinir les règles de l’art. Somptueux !

les-assassins-gf les-assassins

Présentation de l’éditeur :
New York
, 2006. Quatre homicides sont commis en quinze jours, selon des modes opératoires très différents. Seul John Costello, documentaliste inépuisable sur les tueurs en série, voit un lien entre eux. Il a en effet découvert que chacun des meurtres a été perpétré à une date anniversaire, celle d’un célèbre crime exécuté par un serial killer, d’après une procédure rigoureusement identique. Épaulé par Ray Irving, détective au NYPD, et Karen Langley, journaliste au City Herald, John va se livrer à la traque de cet assassin très particulier. Ellory poursuit son exploration du mal américain, interrogeant cette fois notre fascination pour les monstres.

Du même auteur :

seul-le-silence un-coeur-sombre

Advertisements

9 réflexions au sujet de « Les Assassins »

  1. Ce thriller a l’air extra !
    De mon côté je viens de terminer « Personne ne le croira » de Patricia Mac Donald, un très bon moment de lecture sur un sujet pas facile.
    Belle journée Pauline 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Somptueux correspond exactement à mon ressenti sur Les Assassins que j’ai lu il y a peu pour un challenge. Ça a été l’occasion pour moi de découvrir Ellory qui semble d’or et déjà être un auteur que j’adore. Un autre de ses titres est déjà dans ma pile à lire, je trépigne … !!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s