Partenariats·Partenariats Bayard·Romans jeunesse

Nos cœurs tordus

Vlad a « les genoux cagneux, les hanches en vrille, le dos en virage et les doigts crochus ». Le jour de la rentrée, il a choisi Monique parmi ses différentes béquilles. Mathilde, elle, ne marche pas et supporte très mal sa situation. À peine a-t-elle fait sa rentrée qu’elle est déjà jalouse de l’intérêt que Vlad porte à une autre. Dylan est trisomique. Arriver dans une nouvelle école beaucoup plus grande que la précédente l’effraie un peu. Les trois enfants font partie d’une ULIS (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire). Accompagnés de leur AVS, ils suivront les mêmes cours que tous les autres élèves. À la fois, ils ont le même âge, les mêmes envies, les mêmes loisirs… C’est ainsi qu’ils rencontrent Lou et Saïd. Elle, a les cheveux comme les blés, fait tourner la tête de Vlad et a un petit ami nommé Morgan. Lui, est un cancre redoublant qui avait l’habitude de ne pas s’inquiéter de ses notes. Cette année, les choses changent.

En effet, une vraie amitié lie rapidement tout ce petit monde. Les enfants se lancent en plus dans un beau et stimulant projet qui ne fait que consolider leur relation. Ensemble, ils redéfinissent la solidarité, la malice, l’humour, l’amour et la création. Vlad, Mathilde, Saïd, Dylan et le principal adjoint surchargé de travail, Monsieur Flachard, prennent la parole chacun leur tour pour raconter cette année particulière. Le handicap, la différence, la tolérance, l’acceptation de soi et de l’autre sont évidemment les thèmes de Nos cœurs tordus. Il est aussi question de scolarité, de confiance et de cinéma ! Séverine Vidal et Manu Causse offrent ici un texte intelligent, doux et drôle à mettre entre toutes les mains.

Présentation de l’éditeur :
Nouveau venu au collège Georges-Brassens, Vladimir, dit Vlad, a les genoux qui se cognent et les mouvements désordonnés d’un pantin désarticulé. Handicapé de naissance, et passionné de cinéma, il est aussi drôle, sensible et généreux, et audacieux. Lou est séduite et Vlad tombe amoureux. Mais Lou sort avec le beau Morgan

Bayard

Publicités

Une réflexion au sujet de « Nos cœurs tordus »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s