Chroniques de San Francisco·Romans étrangers

Chroniques de San Francisco & Nouvelles Chroniques de San Francisco

Chroniques de San Francisco a été lu avec le club de lecture pour la rencontre du 22 septembre 2018.

À la fin des années 70, Mary Ann décide d’abandonner sa vie à Cleveland et de s’installer définitivement à San Francisco. Elle trouve un appartement au 28 Barbary Lane. Le lieu est tenu par Mrs Madrigal, une femme libérée qui offre un joint à chaque nouvel arrivant. Elle et ses locataires forment une famille. En face, au dessus, en dessous de chez Mary Ann, il y a Brian, séducteur infatigable, Michael, qui a bien du mal à trouver l’homme de sa vie, Mona, qui aide Mary Ann à trouver un travail. La petite nouvelle dans la ville est en effet rapidement employée par Edgar Halcyon en tant que secrétaire. Lui, cache quelque chose à sa femme alcoolique, a un fils qui a des relations conflictuelles avec son épouse. Voici les bases du premier tome des Chroniques de San Francisco (Tales of the City).

D’une manière ou d’une autre, les personnages crées par Armisted Maupin sont liés ou le deviennent. Chapitre après chapitre, la toile qu’ils partagent se déplie, se dévoile ou s’agrandit, s’affine. Les chapitres, justement, sont très courts et plutôt faits de dialogues. De l’un à l’autre, les personnages vivent et reviennent toujours un peu changés. Ils sont nombreux mais leur personnalité est claire et l’auteur les a impeccablement construits. Tout comme la plongée à une époque donnée qu’il a particulièrement soignée. Les relations que tous entretiennent sont belles, fortes, curieuses, terribles. Ils sont des vecteurs séduisants, forts, charmeurs, drôles, touchants pour parler d’identité, de liberté, de sexualité, d’homosexualité, de tolérance, d’amour, d’amitié, de famille, de drogue. Pour parler de la vie, quoi ! L’endroit dans lequel Mary Ann, Michael et les autres vivent est délicieux à imaginer. Il est le centre de bien des mystères et de sacrées révélations.

Si le premier livre en contient, des révélations, le deuxième fait bondir le cœur plus d’une fois. Car rien n’avait été complètement dit, tout n’était qu’amorce. Le lecteur est en plus, cette fois, attaché aux protagonistes, prend tout encore plus à cœur. Ce qu’il se passe dans Nouvelles chroniques de San Francisco, ce qu’il apprend ou les nouvelles aventures qui viennent se greffer au quotidien de chacun, le réjouit, le divertit mais l’inquiète beaucoup aussi. D’une grave maladie à une enquête qui commence lors d’une croisière, en passant par une tentative de meurtre ou encore un bien intrigant centre de remise en forme. Que d’imagination, que d’humour, que d’extravagance et de vérité aussi ! Que de phrases, de situations, de portraits pensés au millimètre près. Le concept est savoureux, solide de bout en bout, pour un régal de lecture, pour une addiction croissante. À ce stade, le plaisir continue dans Autres chroniques de San Francisco.

Chroniques de San Francisco
Présentation de l’éditeur :
Fin des seventies. San Francisco, la fureur au cœur et au corps, consomme la libération sexuelle sous des néons tapageurs. Débarquant de Cleveland, la jeune Mary Ann Singleton plante son camp au 28 Barbary Lane, un refuge pour « chats errants ». Logeuse pour le moins libérale, Mme Madrigal règne en douce matriarche sur cette étonnante pension de famille…

Nouvelles Chroniques de San Francisco
Présentation de l’éditeur :
Rien ne va plus au 28 Barbary Lane. Tandis que Mary Ann et Michael partent en croisière à Acapulco, Mona quitte San Francisco pour devenir réceptionniste dans un bordel de Winnemucca, tenu par une sexagénaire timbrée. Entre deux joins, Brian est quant à lui déterminé à percer les secrets de leur logeuse… Une odyssée déjantée et envoûtante sur la Californie des seventies.

La série de livres d’Armistead Maupin contient 9 tomes :

 

La biographie d’Armistead Maupin :

D’autres romans d’Armistead Maupin :

2 réflexions au sujet de « Chroniques de San Francisco & Nouvelles Chroniques de San Francisco »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s