Anne-Sophie Silvestre·Les folles aventures d'Eulalie de Potimaton·Partenariats Flammarion/Casterman

Les folles aventures d’Eulalie de Potimaron, Tome 5

Marie-Louise est maintenant unie à Charles II d’Espagne, un homme attentionné et simple avec qui se profile un futur peut-être plus facile et détendu que prévu. Eulalie de Potimaron a suivi sa maîtresse et est séparée de Philippe, l’homme qu’elle aime. Celui-ci lui a promis de la revoir dans les huit mois et tous les deux comptent chaque jour qui passe. La reine d’Espagne et ses dames d’honneur doivent donc s’acclimater à leur nouvelle vie. Versailles est terriblement loin mais il ne faut pas nier certains nouveaux avantages comme l’argent que gagnent Eulalie et Gaëtane ou le fait qu’Eulalie ait été nommée écuyère de Marie-Louise. La nourriture est également différente et succulente, les portes des chambres des filles ferment à clé et le confesseur d’Eulalie lui permet quelque chose qui lui tient particulièrement à cœur.

Des coutumes surprennent cependant. Comme celle que la cour, comme beaucoup d’autres, ait une naine à son service ou que les hommes du roi soient en droit d’évoquer leurs sentiments amoureux pour la reine. D’autres évènements rendent la vie des héroïnes d’Anne-Sophie Silvestre mystérieuse ou aventureuse. Car quand il ne faut pas partir à la recherche d’un faucon blessé que tout le monde croit mort, il faut rentrer tôt – de jour – pour ne prendre aucun risque d’être attaqué par le vampire qui sévit dans les parages ! Cette énigme est étouffée par le couronnement de Marie-Louise qui approche mais elle projette déjà les lecteurs dans les prochaines péripéties qu’Eulalie leur réserve. Dans ce cinquième tome intitulé Le vampire de Castille, l’auteur évoque la médecine et ses liens difficiles avec la religion, les duels entre les hommes qui ne savent pas régler leurs différents autrement ou encore – et toujours!- les manigances féminines. Le récit conte aussi et forcément l’Espagne où, pour l’instant, il pleut comme pour symboliser la tristesse qui surprend dans les dernières pages. Une ambiance sombre s’installe aussi doucement grâce à elle sur ce régal un tantinet frustrant. Et toujours cette plume si élégante, posée, subtile et captivante qui satisfait parfaitement l’incessante évolution de cet univers et de ses personnages.

Les folles aventures d'Eulalie de Potimaron 05
Présentation de l’éditeur :
Automne 1679. Marie-Louise d’Orléans roule vers Madrid pour rejoindre le roi Charles II d’Espagne, son fiancé. Elle renonce ainsi à son amour pour Louis, tout comme Eulalie, qui l’accompagne et se voit contrainte elle aussi de se séparer de Philippe.

Eulalie
Logo Challenge ASSilvestre
Groupe Flammarion

Publicités

7 réflexions au sujet de « Les folles aventures d’Eulalie de Potimaron, Tome 5 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s