Les apparences (Gone Girl)

Dans une Amérique victime de la crise économique, dans la petite ville berceau de l’enfance de Nick, lui et Amy forment le couple parfait. Il tient un bar, elle ne travaille pas. Un jour, Amy disparaît. Nick trouve la porte d’entrée ouverte,le chat dehors et des traces de lutte dans le salon. Toutes les affaires de son épouse sont là. Amy a été enlevée. Une enquête policière s’ouvre alors. Les médias s’emparent de l’affaire. Une équipe d’aide de la part des amis et voisins se mobilise. Mais Nick est de toute façon le premier et le meilleur suspect. Car très vite, les apparences n’ont plus suffit aux enquêteurs et son mariage, étudié depuis les coulisses, est loin d’être parfait…

Les apparences est une œuvre qui plonge au cœur d’une existence à deux. Il relève tout ce qui peut faire tomber passionnément amoureux et aussi tout ce qui peut briser des êtres qui avaient échafaudé leur bonheur à l’avance. Certes, est-il aussi fait de personnages d’une perversité unique. L’ouvrage plonge en tout cas au plus profond de l’âme de ses protagonistes. Celle-ci a éclaté en un millier de morceaux qu’un texte des plus tranchants va subtilement recoller pour comprendre. Chacun s’y dévoile tour à tour. La narration alterne entre la voix de Nick à partir du jour du drame et le journal d’Amy qu’elle a rédigé pendant des années jusqu’au moment de sa disparition.

Mais le roman de Gillian Flynn est surtout de ceux dont il est impossible de parler. Au delà d’ôter tout suspense, il s’agit en réalité d’un récit à vivre, à ressentir jusqu’au fond de ses entrailles. De la première à la dernière page, l’auteur mène une danse diabolique et effrayante, calculée au millimètre près pour en faire une excursion littéraire dont personne ne peut revenir indemne.

Les apparences
Présentation de l’éditeur :
Amy
, une jolie jeune femme au foyer, et son mari Nick, propriétaire d’un bar, forment, selon toutes apparences, un couple idéal. Ils ont quitté New York deux ans plus tôt pour emménager dans la petite ville des bords du MississipiNick a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, en rentrant du travail, Nick découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres aux murs brisés, et aucune trace de sa femme. Quelque chose de grave est arrivée. Après qu’il a appelé les forces de l’ordre pour signaler la disparition d’Amy, la situation prend une tournure inattendue. Chaque petit secret, lâcheté, trahison quotidienne de la vie d’un couple commence en effet à prendre, sous les yeux impitoyables de la police, une importance inattendue et Nick ne tarde pas à devenir un suspect idéal. Alors qu’il essaie désespérément, de son côté, de retrouver Amy, il découvre qu’elle aussi cachait beaucoup de choses à son conjoint, certaines sans gravité et d’autres plus inquiétantes. Si leur mariage n’était pas aussi parfait qu’il le paraissait, Nick est néanmoins encore loin de se douter à quel point leur couple soi-disant idéal n’était qu’une illusion.

 Gone Girl 01 Gone Girl 03


18 réflexions sur “Les apparences (Gone Girl)

  1. Bonjour, je n’ai pas encore lu ce roman mais j’attends avec intérêt l’adaptation cinéma de David Fincher qui sort très prochainement. Je dois le voir en avant-première, ce soir. Bonne après-midi.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s