Romans français

Marie d’en haut

Marie d’en haut est une lecture commune pour le club de lecture. Voir les avis de Virginie et Céline.

Marie habite seule sur son exploitation avec Suzie, sa fille de cinq ans. Un jour, un policier débarque chez elle pour les besoins d’une enquête et l’interroge. Il s’appelle Olivier, est fraîchement arrivé de la ville et goûte immédiatement au sacré tempérament de la jolie fermière. L’investigation est plus que rapidement close, au grand désarroi d’Olivier. Tant pis, il va trouver une excuse pour rendre de nouveau visite à Marie. Qui le ligote et le laisse sur les tomettes de la cuisine pour lui montrer à qui il a décidé de se frotter ! Il faut établir des règles, même si la jeune femme rêve secrètement de rompre avec sa solitude, d’offrir un père à Suzie et d’oublier certaines peines dans les bras d’un homme tendre et dévoué. Ce qu’est Olivier. Derrière la carapace dont il se vêt tous les jours, se cache une personne profondément blessée qui a besoin d’aimer et d’être aimé.

A leur rythme, sous l’œil vigilant d’Antoine, voisin et meilleur ami de Marie, le couple se lance dans son histoire, se découvre, voit le temps passer, songe à des projets. Il y a des hauts et des bas, des révélations, des surprises, des peurs. Et c’est chacun leur tour que les personnages de cette romantique aventure champêtre (qui n’oublie pas de parler du monde agricole qui va mal) prennent la parole pour la conter. Marie d’en haut est le premier roman d’Agnès Ledig avant Juste avant le bonheur, Pars avec lui et On regrettera plus tard. Son déroulement est convenu, il faut s’y attendre, mais les promesses d’une douce et touchante lecture sont tenues en dépit de cela et de la manière un peu trop didactique de diriger les protagonistes vers le lecteur. Marie, Olivier et les autres font tenir bon cet ouvrage parce qu’ils sont vecteurs de force, de sincérité, de gentillesse, de générosité. Tout ce dont l’homme manque très régulièrement. Il n’est pas désagréable de se laisser porter par ces bonnes intentions et de très bons moments font aussi partie des réjouissances.

Marie d'en haut 01 Marie d'en haut Marie d'en haut 02

Présentation de l’éditeur :
A trente ans, Marie a un caractère bien trempé et de la ressource. Lorsque Olivier, lieutenant de gendarmerie, débarque chez elle sans prévenir pour une enquête de routine, elle n’hésite pas à le ligoter pour lui faire comprendre qu’il n’est pas le bienvenu. Mais cette carapace de femme forte dissimule ses fêlures. C’est grâce à Antoine, son meilleur ami, et Suzie, sa fille, que Marie trouve un sens à sa vie. Et contre toute attente, Olivier va rejoindre le trio. Entre lui et Antoine, la guerre est déclarée. L’enjeu? Le cœur de Marie.

Du même auteur :

Mise en page 1 Pars avec lui On regrettera plus tard

Lectures de juin 2016

5 réflexions au sujet de « Marie d’en haut »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s