Partenariats Oskar·Pascale Perrier·Romans jeunesse

Tes Sourires, Tes Secrets

Ce matin, à 6 heures, Manon est dans le bus qui se dirige vers l’hôpital. Sa meilleure amie, Ophélie, est dans un état grave suite à une TS. « TS », deux lettres dont Manon aimerait qu’elles soient l’abréviation de « Tes Sourires » ou « Tes Secrets » dans les textes qu’elle écrit sur son smartphone pour à la fois échapper à l’horreur et l’affronter. Car TS veut dire « Tentative de Suicide » et, depuis qu’elle a appris ce qu’avait fait Ophélie, Manon oscille entre la réalité et ses compositions dans lesquelles elle s’invente une autre journée, une autre vie dans laquelle elle ne ressent ni ce sentiment de trahison envers celle qu’elle pensait connaître par cœur, ni de culpabilité de n’avoir rien vu, rien compris à l’avance.

Le suicide est un sujet des plus sensibles à aborder. C’est pourquoi il s’est passé beaucoup de temps avant que Sylvie Baussier et Pascale Perrier ne soient satisfaites de leur travail. Ce dernier est au final mesuré de toute part. Tes sourires, tes secrets contient toute l’émotion et l’angoisse nécessaires sans exagération, sans fioriture. Il est une jolie leçon de ce que doit être l’écriture, de ce qu’il peut faire, ce moyen d’expression auquel une grande et symbolique place est donnée dans de ce roman de la collection Court métrage des éditions Oskar. Soixante-cinq pages, pas plus, pour montrer combien il est facile de vouloir tout abandonner. Mais aussi pour mettre en avant l’espoir qui subsiste, qui doit subsister à chaque instant.

Tes sourires, tes secrets

Présentation de l’éditeur :
Un matin, à l’aube, Manon est réveillée par le téléphone ; Ophélie, sa meilleure amie, est dans un état grave. Que lui est-il arrivé ? Va-t-elle s’en sortir ? Manon se précipite à l’hôpital. Dès qu’elle le peut, elle se réfugie dans l’écriture, et imagine l’avenir de différentes manières… toujours avec Ophélie à ses côtés.

Des mêmes auteurs :

Les couleurs de la liberté

De Sylvie Baussier :

e mystère du géant de prague

De Pascale Perrier :

Disparition inquiétante La nuit des Quintanelles Panique sur le Titanic

De Sylvie Baussier :

e mystère du géant de prague

Oskar éditeur

Publicités

8 réflexions au sujet de « Tes Sourires, Tes Secrets »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s