Partenariats·Partenariats Oskar·Romans jeunesse

Comme des frères

Patrick est fils unique mais rêve d’avoir un frère avec lequel il pourrait échanger, rire, et auquel il pourrait se confier. Il a deux amis formidables : Julienne et Matthieu, mais ce n’est pas pareil. Un jour, en rentrant de l’école, Patrick trouve parmi le courrier une lettre provenant d’Irlande. Elle s’adresse à son père, certes, mais est bien trop mystérieuse pour qu’il lui donne tout de suite. Le garçon se transforme alors en petit détective sans savoir que le contenu de ce courrier va changer son existence pour toujours.

Pas de suspens, pas de grosses surprises dans Comme des frères. Il y a bien dans l’enveloppe que Patrick ouvre la preuve que son rêve est sur le point de se réaliser. L’intérêt du roman de Sylvie Baussier réside dans les thématiques du secret, de la famille, des relations parents enfants, de l’amitié et de l’identité qu’il met en avant. Patrick et les siens sont touchants. Ils vivent une étape aussi belle que délicate. Les accompagner, c’est s’interroger intelligemment sur les choix que l’être humain peut faire et passer un très joli moment de lecture entre la France et Dublin.

Présentation de l’éditeur :
Patrick
, 10 ans, est fils unique. Mais depuis toujours, il rêve d’avoir un frère. Pas un bébé, non. Un frère complice, un frère avec qui partager fous rires et confidences. Un jour, il intercepte une lettre destinée à son père. Une lettre écrite en anglais et envoyée d’Irlande. Il peine à la déchiffrer, mais quand il y parvient, il a du mal à en croire ses yeux.

Du même auteur :

Oskar éditeur

Lectures d’Avril 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s