Annelise Heurtier·Partenariats Flammarion/Casterman·Romans jeunesse

Sweet Sixteen

1957, Arkansas. Little Rock Central High School ouvre ses portes aux étudiants noirs. Cependant, les neuf qui y sont inscrits (surnommés The Little Rock Nine) sont attendus le jour de la rentrée par les partisans de la ségrégation raciale qui les empêcheront de franchir les portes du lycée. L’intervention du président Eisenhower sera nécessaire pour que Gloria, Ernest, Thelma, Minnijean, Jefferson, Terrence, Elizabeth, Melba et Carlotta aient accès au savoir de la même manière que les blancs. Pour que cette situation se déroule comme la loi l’a prévu, tous sont suivis et protégés toute la journée par des soldats. Cela n’empêche évidemment pas les moqueries d’une bassesse affligeante, les mauvais coups du même acabit ou les lynchages. Quand le quotidien est un enfer, quand la bêtise de l’homme côtoie l’indicible et aussi quand il faut ouvrir les yeux et réaliser que jamais une telle haine n’a eu raison d’être, voilà ce que raconte Sweet Sixteen, un roman aussi fabuleux que son thème est grave et poignant.

Molly est noire et prête à entrer au lycée. Elle s’y fera traiter de singe, sera aspergée d’encre, agressée en sport…Ses études en pâtiront mais elle ne se laissera pas abattre, ne se révoltera pas car c’est bien ce qui est attendu d’elle !  Grace, elle, est blanche, coquette, frivole mais pas que. Molly et ce que vit Molly, tout ce dont elle sera témoin la fera grandir. Elle va en effet bientôt se demander si tout ce que ces êtres humains subissent est juste. Une deuxième naissance l’attend, certes, mais à quel prix ? Car même les blancs qui osent se rapprocher des noirs doivent payer ! Sujet historique bouleversant, la ségrégation raciale est présentée avec force et émotion dans cet ouvrage qui est donc inspiré d’un fait réel. Annelise Heurtier est délicate, subtile. Les mots sont pesés, les phrases mesurées de manière à frapper et à fasciner. Cela tout en gardant une écriture fluide et en réussissant à faire dévorer ce livre qui, plein de sous-entendus et de réflexion, ne peut qu’impacter profondément ses lecteurs. Simplement essentiel.

Présentation de l’éditeur :
Rentrée 1957. Le plus prestigieux lycée de l’Arkansas ouvre pour la première fois ses portes à des étudiants noirs. Ils sont neuf à tenter l’aventure. Ils sont deux mille cinq cents, prêts à tout pour les en empêcher.

Du même auteur :

Annelise Heurtier sur ce blog

Challenge A vos nombres

Casterman

Publicités

15 réflexions au sujet de « Sweet Sixteen »

  1. Ce livre a l’air vraiment bien, il traite d’un sujet intéressant et il me semble que ce sujet abordé sous cette forme la (avec les études etc.) est peu présent et ton avis donne envie de lire ce livre !

    Je l’ajoute a ma wish list 😉

    J'aime

    1. Je suis d’accord avec toi, c’est que je disais à un de mes libraires, ce n’est pas une thématique assez abordée « dans la vie en général » : école, études, cinéma, littérature… et elle est pourtant très importante.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s