Gaël & Dana·Isabelle Meyer·Romans jeunesse

Gaël et Dana, Tome 1 : Le vase aux trois serpents

25ème heure du livre 2013

Gaël et Dana se connaissent depuis qu’ils sont enfants. Le jour de la rentrée des classes, Gaël emmène son amie voir l’exposition gallo-romaine que prépare son père au musée. Moyennement intéressée par ce qui lui est présenté et donc peu respectueuse des merveilles qui l’entourent, Dana ose toucher un vase datant du premier siècle après Jésus-Christ. Tout à coup, elle entend des voix, blêmit et s’évanouit. Quand elle ouvre de nouveau les yeux, Dana est Elona, son ancêtre qu’environ quatre vingt générations séparent d’elle ! Comme il était près d’elle quand son corps l’abandonna et qu’il la retint autant que le précieux objet sur lequel sont modelés trois serpents, Gaël voyage lui aussi dans le temps. Le problème ? Elona est fille d’artisan et lui, Julius Cerunnos, fils magistrat. N’appartenant pas au même milieu, les adolescents ne se retrouveront pas tout de suite et n’auront aucune raison de se fréquenter… Sauf celle de toucher à nouveau ensemble et au même moment le tonnelet rituel.

Quoi de mieux pour apprécier et comprendre l’histoire ainsi que ses retentissements sur le présent que de la vivre en direct ? La fiction permet à Isabelle Meyer d’emmener ses lecteurs à l’époque gallo-romaine, de leur faire découvrir à travers son héroïne – comme elle à travers son ancêtre – la vie quotidienne des artisans, ce que ces derniers portaient comme vêtements, ce qu’ils mangeaient, qui ils priaient… Le personnage de Gaël, lui, ouvre les portes des belles demeures dans lesquelles grouillaient les esclaves, là où il y avait nul besoin de trimer au métier à tisser, au marché où à la réalisation de teinture pour subvenir aux besoins d’une famille.  A l’image du peu de répit qu’a Elona/Dana pour se reposer ou se consacrer à ses loisirs, Le vase aux trois serpents en un récit très vif, empli de surprises et d’action. Les évènements s’enchaînent et sont parfois incontrôlables. Ils sont ornés d’explications précises mais claires sur la confection de paniers, de mosaïques ou sur Jules César et Vercingétorix. Dans la lignée des Messagers du temps, Gaël et Dana connaissent là leur première excursion aussi périlleuse qu’excitante et enrichissante. L’auteure d’Ileana détient là une recette entraînante et plus qu’efficace mise au service de la grande cause qu’est la transmission des connaissances.

Présentation de l’éditeur :
Gaël
et Dana, deux amis lycéens, sont involontairement projetés dans le corps de leurs ancêtres, à l’époque gallo-romaine. Dana se retrouve dans une famille d’artisans qui tentent de faire survivre les traditions gauloises et Gaël chez des notables complètement acquis à la cause romaine. Non seulement ils sont prisonniers du temps, mais tout les sépare dorénavant…

DSC05290

Du même auteur :

La série Ileana


Les premières lectures

Une interview d’Isabelle Meyer

Challenge A vos nombres

22 réflexions au sujet de « Gaël et Dana, Tome 1 : Le vase aux trois serpents »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s